Proposé par

En collaboration avec

Bibliothèque virtuelle
des Jéco

Faire une recherche dans la bibliothèque

Demain le capitalisme (vidéo disponible)



Conférence organisée le 12/11/2009

Présentation de la conférence

Le capitalisme essuie l'une des plus graves crises de son histoire. Mais il a aussi prouvé dans le passé sa capacité à changer en profondeur. Cette fois-ci, la propriété du capital des entreprises sera-t-elle remise en cause? L'Etat est-il en mesure de prendre les rênes? Comment va bouger l'équilibre entre le capital et le travail? La morale est-elle une réponse crédible ? Des réponses à ces questions dépendent notre avenir à tous en tant que producteur, consommateur, citoyen et être humain.

Vidéo de la conférence

Demain le capitalisme (Vidéo partie 1)

Conférence avec Bertrand Gaget (Administrateur MAIF), Gaël s.j. Giraud (Chargé de Recherche CNRS), Pierre-Noël Giraud (Professeur d'économie à Mines ParisTech et à Paris Dauphine), Jean-Christophe Le Duigou (Secrétaire de la CGT) et Jean-Marc Vittori (Les Echos)

Comédienne : Charlotte Ramond   

Demain le capitalisme (Vidéo partie 2)
Conférence avec Bertrand Gaget (Administrateur MAIF), Gaël s.j. Giraud (Chargé de Recherche CNRS), Pierre-Noël Giraud (Professeur d'économie à Mines ParisTech et à Paris Dauphine), Jean-Christophe Le Duigou (Secrétaire de la CGT) et Jean-Marc Vittori (Les Echos)

Demain le capitalisme (Vidéo partie 3)

Conférence avec Bertrand Gaget (Administrateur MAIF), Gaël s.j. Giraud (Chargé de Recherche CNRS), Pierre-Noël Giraud (Professeur d'économie à Mines ParisTech et à Paris Dauphine), Jean-Christophe Le Duigou (Secrétaire de la CGT) et Jean-Marc Vittori (Les Echos)

Questions de la salle

Les liens vers des sites ou documents internet associés à cette conférence

Forcément inéquitables de Pierre-Noël Giraud
Thèmes : Monnaie, banque, finance, Politique économique,
Mots clés : Banque, Capitalisme, Crise économique, Finance, Prévision,

Dans cet article du Monde d'octobre 2008, Pierre-Noël Giraud nous explique pourquoi les crises sont à la fois imprévisibles (car la confiance est une variable très difficile à comprendre), inéquitables (car dans une finance de marché "démocratique", l'information est asymétrique) et inévitables (elles sont la conséquence de l'existence d'un risque financier).

*****























contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook