Proposé par

En collaboration avec

Bibliothèque virtuelle
des Jéco

Faire une recherche dans la bibliothèque

Débat de politique économique : retour vers le passé (Vidéo disponible)



Conférence organisée le 09/11/2017

Présentation de la conférence

On observe dans la période récente le retour de propositions anciennes de politiques économiques :
- le «retour du keynésianisme» : le FMI, l’OCDE, la Commission européenne préconisent le passage à des politiques budgétaires plus expansionnistes, pour lutter contre la croissance faible, l’excès d’épargne dans certains pays. Les questions sont pourtant nombreuses : dette publique très élevée, débat peu conclusif sur le multiplicateur budgétaire, rigidité de l’offre.
- le retour de «l’économie de l’offre» : aux Etats-Unis, au Royaume Uni, dans la zone euro, dans le programme des partis conservateurs, on préconise la baisse des impôts des entreprises, la flexibilité du marché du travail, la concurrence. On observe le retour de la « courbe de Laffer » (des baisses de la pression fiscale accroîtraient les recettes fiscales). Pourtant, les tentatives allant dans ce sens (baisse de la pression fiscale sur les entreprises en France, en Italie) ne sont pas fortement convaincantes.

D’où vient ce retour aux débats anciens de politique économique ?
- du constat de ce que les politiques monétaires expansionnistes ne peuvent pas être davantage utilisées ?
- de ce que ni les politiques keynésiennes ni les politiques de l’offre , n’ont été pleinement utilisées dans la période récente ?
- de la déficience de l’analyse sur les causes réelles de la faible croissance : ralentissement du progrès technique, déficiences du système éducatif, déformation des économies de service ?

Vidéo de la conférence

vidéo
Thèmes : Politique économique,
Mots clés : Histoire économique, Politique industrielle, Politique monétaire, Politique publique, Politiques de demande, Politiques de demande,
Patrick Artus (Chef économiste de Natixis et membre du Comité Exécutif, Professeur-associé d'économie à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) ; Daniel Cohen (Professeur de Sciences économiques à l'ENS) ; Denis Ferrand (Directeur général de COE Rexecode, Directeur de la conjoncture et des perspectives) ; Valérie Rabault (Secrétaire de la commission des finances de l'Assemblée nationale et Députée de Tarn-et-Garonne) ; Xavier Ragot (Président de l’OFCE, Directeur de recherches CNRS) ; François Lenglet (France 2 et RTL)























contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook