Proposé par

En collaboration avec

Bibliothèque virtuelle
des Jéco

Faire une recherche dans la bibliothèque

Les documents de : Olivier Godard

Asymétrie d'engagements internationaux et ajustement aux frontières : le marché européen de quotas de CO2 de Olivier Godard
Conférence : Finance et développement durable (vidéo disponible)
Mots Clés : Développement durable, Environnement, Marché, Politique,
Thèmes : Matières premières et environnement,

Diapositives présentées par Olivier Godard, CNRS et Ecole Polytechnique. Après un bref historique de la mise en place du marché européen de quotas de CO2, O. Godard introduit le problème de l'ajustement aux frontières, dont la résolution sans concertation peut mener à l'impasse.


*****
Climate modelling for policy-making: how to represent freedom of choice and concern for future generations? de Olivier Godard
Conférence : Finance et développement durable (vidéo disponible)
Mots Clés : Environnement, Développement durable, Bien-être, Politique,
Thèmes : Matières premières et environnement,

Paru in INTERDISCIPLINARY SCIENCE REVIEWS, 2008, VOL. 33, NO. 1

Abstract :
When modelling is conceived as a means to illuminate policy-making in the field of climate change, modellers tend increasingly towards integrated assessment models to catch interactions between natural and economic systems on both sides. Ultimately models should elicit ‘projected equilibrium’, when achievements match expectations. Should we support this tendency, or should we set moral limits for the sake of freedom of choice of all generations? How should we view adaptation to climate change in the context of intergenerational ethics? Taking the Stern review as a background, this paper suggests that the use of fully integrated models for policy-making meets ethical difficulties and is caught up in paradoxes. The more we consider a long-term future, the more modelling should be disentangled and split into separate scenarios. It is also suggested that the focus of modelling should not be on maximisation of per capita consumption, but on how ecological capacities and human capabilities can be maintained or developed over time.


*****
Le Rapport Stern sur l’économie du changement climatique était-il une manipulation grossière de la méthodologie économique ? de Olivier Godard
Conférence : Finance et développement durable (vidéo disponible)
Mots Clés : Environnement, Développement durable, Politique, Bien-être,
Thèmes : Matières premières et environnement,

 Paru dans la Revue d’économie politique, 117 (4), juillet-août 2007, pp. 475-506.

Résumé :
Approuvé par plusieurs prix Nobel (Mirrlees, Sen, Solow, Stiglitz) le Rapport Stern a néanmoins essuyé de vives critiques de la part de plusieurs économistes, en particulier nord-américains. Le coeur des critiques concerne les choix en matière de taux d’actualisation, le traitement de l’incertitude et celui de l'adaptation des générations futures à la nouvelle donne climatique. L’équipe Stern aurait manipulé la méthodologie économique afin de pouvoir dresser un tableau catastrophiste du problème et de conforter la justification d’une action forte et immédiate visant à limiter ce risque, ce qui correspondait à la position du gouvernement britannique commanditaire du rapport. De l’examen de ces critiques il ressort que le rapport Stern n’est pas à l’abri de tout reproche mais que sur l'essentiel il a raison contre ses critiques dans le cadre de la philosophie utilitariste qui sous-tend la démarche économique standard de l'analyse coûts-avantages. Toutefois, des réserves peuvent être émises quant à la pertinence de ce cadre analytique pour aborder un problème comme celui de l’effet de serre. Cela n’empêche pas plusieurs alternatives non-utilitaristes de rencontrer elles aussi des difficultés non négligeables. Quoi qu’il en soit, l'habillage en termes d'efficacité économique dont est revêtu le débat critique est largement trompeur, car le problème est dominé par le statut éthique à reconnaître aux générations futures et la légitimité de transferts imposés de coûts en contexte asymétrique, deux questions qui échappent à l’analyse économique.


*****
L’engagement unilatéral de l’Europe sur le climat et la question de l’ajustement aux frontières de Olivier Godard
Conférence : Finance et développement durable (vidéo disponible)
Mots Clés : Union européenne, Développement durable, Etat, Politique, Délocalisation, Environnement,
Thèmes : Matières premières et environnement,

Un papier paru en octobre 2008, dissertant de l'efficacité d'un engagement unilatéral de l'Union européenne en faveur de la réduction des Gaz à Effet de serre, face à l'urgence climatique


*****
The Stern Review on the Economics of Climate Change: contents, insights and assessment of the critical debate de Olivier Godard
Conférence : Finance et développement durable (vidéo disponible)
Mots Clés : Environnement, Développement durable, Rationalité, Politique, Bien-être,
Thèmes : Matières premières et environnement,

Publié le 20 février 2008 dans la revue S.A.P.I.EN.S [Online], 1.1 | 2008

 Abstract : 

Sir Nicholas Stern, former Chief economist of the World Bank, was asked by the British government to lead a review on the economics of global climate change. The Stern Review was published in October 2006 and attracted a great deal of attention from various circles, from academic to NGOs and the media in Europe, but also worldwide. This article aims first to highlight the Review’s main points and to single out a selection of the most significant factual data and quantitative evaluations that make up the Review’s rich contribution to the subject, going beyond the well-publicised striking results in which the possible damages of climate change are compared to the impact of the two world wars of the 20th century, but lasting forever. The survey concludes with reflections on criticism of the Stern Review made by several economists, mostly in the US, regarding the integrated assessment modelling exercise included in the Review. The most consequential criticisms are related to the low discount rate used to tackle this very long-term issue and the treatment of adaptation of future generations to a new global climate. Paradoxically, the much-attacked choice of a low discount rate chosen to ensure an equal treatment of the utility of all generations is the best-grounded in the utilitarian philosophy that underpins the type of economics that both the Stern Review and most of its critics share. Keywords.Global climate change, integrated assessment, future studies, mitigation strategies, cost-benefit analysis, discounting, climate policies


*****



























contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook