Proposé par

En collaboration avec

Les politiques migratoires



couverture livre
Collection Repères n°681

Fischer Nicolas (autres ouvrages et documents)

Nicolas Fischer, docteur en science politique de l’IEP de Paris, est chargé de recherche CNRS au CESDIP (Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales). Il a notamment publiéLe Territoire de l’expulsion (Presses de l’ENS, 2016).

Hamidi Camille (autres ouvrages et documents)

Camille Hamidi, docteure en science politique de l’IEP de Paris, est maîtresse de conférences en science politique à l’université Lyon-II (laboratoire Triangle). Elle a notamment publié La Société civile dans les cités (Economica, 2010).


Editeur : Éditions La Découverte
Isbn : : 9782707167217
Nombre de pages : 128
Prix : 10 €
Parution : septembre 2016
Synthése

Présentation éditeur :

Si la « crise migratoire » à laquelle l’espace Schengen est confronté depuis la fin de l’année 2015 est souvent considérée comme inédite, elle s’insère dans une « problématique migratoire » omniprésente dans les débats et les politiques publics en Europe depuis les années 1980.
Cet ouvrage présente une synthèse des travaux les plus récents sur les politiques migratoires dans leur ensemble : politiques d’acquisition de la nationalité et de naturalisation, d’accueil et de séjour des migrants, asile, reconnaissance des droits des minorités et contrôle de l’immigration. Il adopte une perspective disciplinaire large, croisant science politique, sociologie, anthropologie, économie, géographie et histoire.
L’analyse est centrée sur les pays d’Europe et accorde une place importante à l’impact de la construction européenne sur les politiques nationales. Pour autant, les auteurs effectuent des comparaisons régulières avec certains États, essentiellement d’Amérique du Nord, dont la création a reposé historiquement sur une politique d’immigration active contrastant avec le modèle européen.

Table des matières :

 Introduction
La pluralité des approches et des niveaux d’analyse
I / La production des politiques d’immigration : acteurs, processus et modèles explicatifs
Genèse de l’État-nation et modèles nationaux
L’évolution des contraintes institutionnelles : « paradoxe libéral » et juridicisation des politiques d’immigration
L’évolution des contraintes institutionnelles : les effets de la construction européenne
Retour sociohistorique sur l’européanisation des politiques d’immigration - Intergouvernementalisme ou communautarisation ? - Assiste-t-on à un processus de convergence européenne ?
Les réseaux d’acteurs et les groupes d’intérêts
Le poids des intérêts économiques : le paradigme libéral - Le rôle des ONG et des lobbys - Le poids du facteur idéologique - Le rôle croissant des acteurs privés
La mise en œuvre des politiques d’immigration
La thèse du gap - Les street-level bureaucrats comme coproducteurs des politiques d’immigration
II / Les politiques d’accueil et de séjour
L’histoire des politiques migratoires en Europe
Des années 1920 à l’après-Seconde Guerre mondiale - Des années 1950 aux années 1970 - Des années 1970 au milieu des années 1990 - Depuis la fin des années 1990
Immigration irrégulière, marché du travail dissimulé et régulation étatique
Les ambiguïtés du contrôle étatique de l’immigration de travail irrégulière - Résistances et mobilisations
Les enjeux démographiques, économiques et politiques des politiques de gestion des flux
Les enjeux démographiques - Les enjeux économiques - Les enjeux politiques
III / Politiques d’immigration et asile politique
L’asile comme enjeu politique
Depuis la fin de la guerre froide : externalisation et restriction de l’asile
Les requérants face à l’État : sociologie de la demande d’asile dans les États de droit développés
Les « bureaucraties de l’asile » et la logique du soupçon - Les intermédiaires associatifs : critique militante, assistance aux migrants et coopération avec l’État - Faire le récit des persécutions : mise en mots et contrôle social de la souffrance
IV / Le contrôle répressif de l’immigration
De l’invention du passeport aux débats juridiques contemporains : l’évolution du contrôle national de l’immigration
L’espace Schengen : une régulation « déterritorialisée » des frontières
La Méditerranée, « laboratoire » de l’externalisation
Les ethnographies de l’immigration irrégulière et de son contrôle
Les stratégies d’immigration et de séjour irréguliers - La négociation du contrôle
V / Les politiques d’intégration des migrants et des minorités
Comment penser l’incorporation des migrants ? Le point de vue des sciences sociales
Les travaux états-uniens : le paradigme de l’assimilation - Les alternatives contemporaines au paradigme de l’assimilation : assimilation segmentée et transnationalisme - Les travaux européens : le paradigme de l’intégration et ses alternatives contemporaines
Les politiques d’acquisition de la nationalité et de la citoyenneté
Deux modèles de politiques de la nationalité : nation civique versus nation ethnique ? - La convergence européenne des politiques de la nationalité - Les transformations de la citoyenneté : citoyenneté postnationale, transnationale et duale
Les politiques de lutte contre les discriminations
Les politiques de lutte contre les discriminations : une européanisation poussée ? - Les politiques de lutte contre les discriminations en France
Les droits des minorités : les enjeux normatifs
Les théories multiculturalistes : libéraux égalitariens, commmunautariens et théories postcoloniales - Les théories critiques du multiculturalisme
Les droits des minorités : les politiques publiques mises en œuvre
L’hypothèse du backlash du multiculturalisme et du post-multiculturalisme
Conclusion
Des politiques inefficaces ?
Repères bibliographiques.

Public : Tous publics








contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook