Proposé par

En collaboration avec

Big Data et politiques publiques dans les transports



couverture livre
Sous la direction d'André De Palma et de Sophie Dantan

Collectif (autres ouvrages et documents)



Editeur : Economica
Isbn : 978-2-7178-6943-9
Nombre de pages : 312
Prix : 29 €
Parution : mai 2017
Colloques/Conférence

Présentation éditeur :

Le développement de la collecte des données massives crée de nouvelles opportunités pour les consommateurs, les opérateurs industriels et les chercheurs. Ce livre discute cette transition dans différents domaines, spécialement celui des transports. Les travaux présentés (billettique, consommation électrique, enquête smartphone, anonymisation des données) reflètent l’étendue des applications du Big Data. Les auteurs évaluent le parti que nous pouvons tirer de ces nouveaux outils si nous savons les apprivoiser.

Influences et utilisation des données massives

Dans le chapitre 1, les enjeux de l’utilisation des données massives dans le quotidien des voyageurs sont détaillés. L’utilisation de Big Data peut s’avérer être un outil de prise de décision, surtout lorsque cette décision est effectuée par un algorithme.

C’est le propos développé dans le chapitre 2 : la place grandissante prise par les algorithmes dans notre quotidien et leur effet sur nos interactions sociales.

Le chapitre 3 décrit comment les interactions sociales peuvent à leur tour être appréhendées grâce au Big Data et à l’aide de modèles épidémiologiques (phénomènes de propagation via des réseaux sociaux ou de transport).

Le chapitre 4 montre comment les données massives peuvent aussi être exploitées pour prédire et optimiser la consommation électrique. La collecte de telles données individuelles n’est pas sans poser des problèmes de confidentialité et de respect de la vie privée, thème abordé dans le chapitre 5.

Transports et mobilité

La seconde partie du livre concerne l’utilisation des Big Data dans le domaine des transports et de la mobilité.

Dans le chapitre 6, l’exploitation de données massives pour améliorer la mobilité quotidienne est illustrée au travers d’exemples concrets. Le chapitre 7 constitue un exemple de l’utilisation qui peut être faite des données billettiques.

Le chapitre 8 interroge, plus généralement, sur l’opportunité de l’ouverture des données de transport et l’envisage comme un instrument d’une politique de la concurrence.

Si les nouvelles technologies permettent aux voyageurs de trouver rapidement des services de transport adaptés à leurs besoins, elles offrent aussi la possibilité de collecter plus d’informations sur leurs déplacements, notamment par le biais d’une application sur smartphone comme le montre le chapitre 9.

Enfin, le chapitre 10 présente un cas d’utilisation de données massives pour modéliser la congestion dans les transports.

Public : Tous publics








contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook