Proposé par

En collaboration avec

Le capitalisme addictif



couverture livrePharo Patrick (autres ouvrages et documents)

Patrick Pharo, chercheur du CNRS, a enseigné à l’EHESS, Syracuse University, Louvain-la-Neuve et Paris Descartes. Il est l’auteur de nombreus ouvrages, dont, au Puf, de La Dépendance amoureuse (2015) et L'Homme et le Vivant (dir., 2014).


Editeur : PUF
Isbn : 978-2-13-080253-2
Nombre de pages : 344
Prix : 20 €
Parution : avril 2018
Essai

Présentation éditeur :

Comme des sujets accros aux drogues, les sociétés pourraient-elles devenir elles-mêmes « addictes » ? C’est-à-dire pathologiquement dépendantes de la recherche compulsive de certains biens, en dépit de ses conséquences nocives pour l’ensemble de la collectivité ? Si l’on en croit une critique ravageuse qui traverse toutes les productions culturelles, et en particulier le cinéma, c’est bien ce qui arrive aux démocraties libérales contemporaines : optimisation extrême des activités, course à l’argent et au succès, surconsommation marchande, usage compulsif des technologies, épuisement des ressources naturelles, corruption de la démocratie...
Loin de contredire le processus de rationalisation propre au capitalisme moderne, cette dérive addictive en serait plutôt la conséquence paradoxale, qui rend de plus en plus diffi cile la poursuite de fi ns rationnelles communes. Si les cibles de l’émancipation portent toujours sur les libertés et égalités de base, devenues de plus en plus précaires, elles s’étendent désormais aux moyens de protéger le désir intime des intrusions marchandes, technologiques ou sécuritaires, qui enserrent les habitants dans un réseau toujours plus dense de dépendances indésirables.

 

Sommaire

Avant-propos

1. La liberté de Mai 68 et le capitalisme
Le combat non-continué
Addictions individuelles et collectives
Les processus addictifs diffus
Liberté négative et liberté positive
La liberté positive comme émancipation
Ciné-méthodologie de l’émancipation

2. L’émancipation du désir intime
L’émergence de l’intimité
Intimité et politique
L’emprise des codes moraux
L’intoxication du désir
La libération par les femmes
Nouvelle culture de la liberté
Ethique de l’intime  

3. Les processus addictifs du capitalisme
L’addiction à l’argent
La valeur de l’argent
La dérive gloutonne du capitalisme
Capitalisme addictif et nouvelle culture
La dépendance au marché
L’aristocratisation des classes moyennes
Le temps des désillusions

4. Surveiller sans punir
L’espionnage organique
Misères du travail
Bonnes et mauvaises ivresses
L’émancipation par les drogues ?
La liberté sexuelle surveillée
Le dernier carré des interdits
Des cerveaux dans une cuve ?

5. Classes religieuses, classes malheureuses
Le péché de chair
Le corps des femmes
La police des amours
Tyrannies religieuses
Les addictions religieuses

6. Motivation pour la nature et nature des motivations
L’état de nature au présent
La nature autodestructrice ?
Relations courtes et relations longues
La reine rouge
« Demain »

7. Une démocratie émancipée ?
Le grand jeu de la politique
Le dégoût de la démocratie
Co-évolutionnisme politique
Le droit des migrants comme critère
La politique de l’ironie
La part du communisme

Public : Tous publics








contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook