Proposé par

En collaboration avec

Recherches sur la méthode dans les sciences sociales et en économie politique en particulier



couverture livre
Traduction et présentation : Gilles Campagnolo

Menger Carl (autres ouvrages et documents)

Fondateur de l'école autrichienne d'économie, Carl Menger (1840-1921) a renouvelé les théories de la connaissance et de l'économie.
Il est, avec Stanley Jevons et Léon Walras, l'un des trois pères de la révolution marginaliste et, dans le présent volume, le dénonciateur des concepts collectifs au sein de la pensée économique allemande. Il propose une méthode devenue fondamentale où l'on détermine la valeur d'un bien en fonction de l'utilité subjective inhérente à chaque individu.


Editeur : Editions EHESS
Isbn : 978-2-7132-2270-2
Nombre de pages : 574
Prix : 42 €
Parution : février 2011
Essai

Présentation éditeur :

Publiées lors de la "querelle des méthodes " opposant Menger, leur auteur, à Gustav von Schmoller, chef de file de l'école allemande d'économie alors prépondérante, les Recherches sur la méthode dans les sciences sociales et en économie politique en particulier (1883) ont réformé la théorie de la connaissance s'appliquant au domaine économique.
Des débats sur les sciences de l'esprit allemandes au tournant 1900 jusqu'aux interrogations les plus récentes, la méthodologie de Menger a traversé les décennies, relayée de la Mittel Europa au Middl e West par ses disciples et héritiers, dans le monde entier. Elle a contribué à forger le courant dominant de l'économie contemporaine, sans toutefois jamais se confondre avec cette dernière. Tant et si bien que le regain d'intérêt dont elle bénéficie à présent, comme source de l'économie moderne, rendait urgent de livrer le texte des Recherches au public francophone.
Gilles Campagnolo traduit de l'allemand et présente cet ouvrage de référence. Il retrace les circonstances de sa publication, introduit les concepts employés par le Viennois, notamment sa classification des sciences économiques. Une partie documentaire évalue et discute les arguments de la querelle avec Schmoller ; en fin de volume, un glossaire facilite l'accès à la terminologie mengérienne. C'est donc à la découverte d'un texte fondamental et actuel, dont la permanence s'est avérée à chaque fois que les fondements de la science économique ont été ébranlés (crises, changements de paradigmes, dérives et excès), mais aussi à l'évocation de tout un contexte expliquant la valeur et la portée de cette oeuvre, que le lecteur d'aujourd'hui est convié.

Sommaire

  • PRESENTATION
  •  
  • Actualité des concepts mengériens
  • Menger en son temps et en sa ville: retour sur la " Vienne 1900 "
  • Les couples d'oppositions conceptuelles chez Menger
  •  
  • RECHERCHES SUR LA METHODE DANS LES SCIENCES SOCIALES ET EN ECONOMIE POLITIQUE EN PARTICULIER
  •  
  • De l'économie nationale comme science théorique dans son rapport aux sciences historiques et pratiques de l'économie politique
  • Du point de vue historique dans la recherche en économie politique
  • La compréhension organique des phénomènes sociaux
  •  
  • ENQUETE SUR LA "QUERELLE DES METHODES "
  •  
  • Actualité de la " Querelle des méthodes "
  • Le Methodenstreit: faits et écrits de la polémique Menger/Schmoller
  • Concepts et catégories du Methodenstreit : traits irréductibles et nuances à introduire

Public : Licence, Master










contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook