Proposé par

En collaboration avec

L'économie de la culture



couverture livre
7e édition Repères n°192

Benhamou Françoise (autres ouvrages et documents)

Françoise Benhamou est professeur d'économie à l'université Paris-XIII, chercheur au Centre d'économie de l'université Paris-Nord, membre du Cercle des économistes et vice-présidente du Comité consultatif des programmes de la chaîne Arte.
Page Personnelle


Editeur : Éditions La Découverte
Isbn : 9782707167774
Nombre de pages : 128
Prix : 9.5 €
Parution : mars 2011
Manuel

Présentation éditeur :

Aucun domaine de l’économie culturelle n’échappe à l’emprise de l’économie. Ce livre fait le point sur les analyses économiques du spectacle vivant, des marchés de l’art, du patrimoine et des industries culturelles, en montrant comment se sont développées des grilles de lecture originales, qui empruntent à la théorie économique tout en forgeant des outils spécifiques.
L’auteur rend compte des développements induits par le numérique jusque dans des secteurs restés dans un premier temps à l’écart du changement. Elle analyse les fondements et les outils de la politique culturelle et elle en dessine les principales évolutions.

Table des matières

Introduction
La délimitation du champ de l'économie culturelle
I / Les consommations et l'emploi
1. Les consommations
Des données à manier avec prudence - L'interprétation des données
2. Les marchés du travail
L'importance de l'emploi culturel : mythes et réalités - La vie des artistes, ou l'irrationalité apparente du choix d'une carrière à risque
II / Le spectacle vivant
1. L'offre de spectacles vivants à la merci de l'engagement public
Le modèle de la « fatalité des coûts » - Le poids de l'aide au spectacle vivant
2. Les stratégies des institutions
Le dilemme qualité/nombre de spectateurs - La fixation du prix du billet et le rôle des donations
3. Les effets pervers de la subvention. Le cas des festivals
III / Les marchés de l'art et le patrimoine
1. Les marchés de l'art
Les acteurs des trois marchés de l'art - La formation de la valeur - Les prix. Des facteurs objectifs ? - Les crises du marché - L'achat d'œuvres d'art est-il rentable ?
2. Les musées
La « fièvre muséale » des années 1980 - La gestion des musées : le paradoxe de la valeur
3. Les monuments historiques
La croissance du parc des monuments protégés et les coûts induits - Les contradictions de l'offre - Les dérives de l'intervention publique
IV / Les industries culturelles. Livre, disque, cinéma
1. Reproductibilité et originalité des produits : une alchimie singulière
Des industries de prototypes - La concentration de la consommation sur un petit nombre de titres
2. Majors et indépendants. La délégation de l'innovation aux petites et moyennes sociétés.
3. L'édition de livres. Premiers pas vers le numérique
Le livre numérique. Un marché naissant
4. L'édition musicale. Marasme ou nouvelle donne ?
5. Le cinéma
La fragilité des indépendants.
6. L'irrésistible montée du jeu vidéo
Une grande volatilité du marché - Une migration vers le jeu en ligne
7. La vente au détail soumise à des mouvements de concentration
Ventes numériques : menaces et promesses - Les géants de la culture et du numérique - La variété des stratégies industrielles
V / Les politiques culturelles
1. Les fondements économiques des politiques culturelles
L'argumentation libérale. Les défaillances du marché - L'effet multiplicateur de la dépense culturelle - La valeur de prestige, d'héritage, et la valeur éducative - Les particularités de l'offre - Les modes de formation et d'expression de la demande - Incertitude et intervention publique
2. Les formes des politiques culturelles
La faiblesse de l'intervention publique dans les pays anglo-saxons - La tradition française d'intervention - Les modalités d'intervention des pouvoirs publics
3. Les critiques des politiques culturelles
Rentes et excès de protections - La bureaucratisation des institutions et la dérive des budgets - L'assèchement de la création ? - La surestimation des effets externes et l'évaluation introuvable - L'inefficacité redistributive - La démocratie directe, une solution à l'inefficacité ?
Conclusion
Repères bibliographiques.










contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook