Proposé par

En collaboration avec

À la recherche de l'Europe sociale



couverture livrePochet Philippe (autres ouvrages et documents)

Philippe Pochet, politologue et directeur général de l’Institut syndical européen, est professeur à l’Université catholique de Louvain. Il est également chercheur invité à London School of Economics and Political Science.


Editeur : PUF
Isbn : 978-2-13-062616-9
Nombre de pages : 376
Prix : 26 €
Parution : mai 2019
Essai

Présentation éditeur :

Le projet européen est en crise. Le Brexit voté par le Royaume-Uni en est un symptôme spectaculaire. Pourtant, depuis le traité de Rome de 1957, l’intégration étroite des États membres a toujours été une priorité de l’Union européenne. Une intégration économique au détriment du volet social du projet européen. Et, de la crise de la zone euro à la gestion des flux migratoires, l’Europe a aussi été confrontée à de nombreuses difficultés qui ont profondément mis à mal la solidarité de ses membres, seule garante d’une construction politique solide et de la mise en place d’un modèle social européen. Face à la fracture européenne actuelle, un débat nouveau et décisif s’engage, ouvert sur l’avenir.
Spécialiste et acteur de la construction européenne, Philippe Pochet apporte dans cet ouvrage une perspective historique inédite et plaide en faveur d’une dynamique socio-écologique européenne qui prendrait en compte problématiques du passé et enjeux du futur.

Sommaire

 Avant-propos et remerciement
Introduction
CHAPITRE 1. LES CONTOURS DU MODÈLE SOCIAL EUROPÉEN

Les débats autour du modèle social européen
Quatre définitions d’un modèle social européen
Un modèle social à deux dimensions : national et européen
Empreinte des origines
CHAPITRE 2. LES GRANDES ÉTAPES DE LA POLITIQUE SOCIALE ET LEURS LOGIQUES
Les années 1960 et l’adoption des principes fondamentaux
Le premier âge d’or de la politique sociale
Le tournant des années 1980 : qu’est-ce qu’une bonne politique sociale ? 
La relance de 1987‑1997 dans le cadre d’une économie de plus en plus globale : des normes minimales et un dialogue social formalisé
Les méthodes ouvertes de coordination (MOC) et le moment social 1997‑2005
2005‑2010. L’élargissement, une pause ou le début de la fin pour la politique sociale ? 
2010‑2015. La crise et la remise en cause du contrat social
2015. Un nouveau départ ?
Synthèse et conclusion provisoire
CHAPITRE 3. LES DEUX POLITIQUES PHARE DES ANNÉES 1970 ET LEURS ÉVOLUTIONS
L’égalité entre hommes et femmes
Les années 1970 et l’égalité sur le marché du travail
Les actions positives et l’élargissement de l’agenda1985‑1995
Le tournant du milieu des années 1990
Les développements récents
La santé et la sécurité au travail 
Première étape : la fin des années 1970 à la directive-cadre de 1989
De l’Acte unique (1986) au traité d’Amsterdam (1997) : l’âge d’or de la santé et la sécurité
Une période de stagnation (1995‑2005) puis de déclin (2005‑2015)
Les développements récents
Conclusion générale
CHAPITRE 4. VERS UN SYSTEME DE RELATIONS INDUSTRIELLES MULTINIVEAUX ? 
Les évolutions du dialogue social interprofessionnel européen
La phase d’expérimentation
Du traité de Maastricht aux premiers accords : l’âge d’or du dialogue social
Le tournant des années 2000 : comment une victoire syndicale se transforme en une success story patronale
Innovations et limites
2010 et après : une nouvelle phase ou une crise fondamentale ?
Une relance sans perspective ?
Conclusion
Le dialogue social sectoriel
Les grandes évolutions 
Nomenclature des textes adoptés et résultats quantitatifs
Quel type d’échanges et de dynamiques internes ?
Conclusion
CHAPITRE 5. LES MÉTHODES OUVERTES DE COORDINATION
Dynamiques, acteurs et évaluation 
L’union monétaire et les différentes étapes des MOCs
Les premiers pas : 1993‑2000
L’âge d’or : multiplication et innovations
La remise en cause : simplification et rationalisations
2005‑2010
L’unification et la marginalisation
Influence au niveau national de la SEE : Quel bilan ?
Le débat sur la flexibilité ou les limites de l’apprentissage
La présentation traditionnelle et ses limites 
Une version alternative du succès danois
Conclusion
CHAPITRE 6. EUROPÉANISATION. Définition, impact, rétroaction et acteurs
Quel cadre théorique pour approcher l’» européanisation » ?
Influence de l’UE sur les politiques sociales nationales
Canaux d’influence
Mais qu’entend-on par « influence » ? 
Synthèse 
Une visualisation dynamique entre différentes politiques et entre niveaux européen et national 
Le timing et le séquençage 
Topographie intégration horizontale et verticale
Discours dominants
Conclusion
CHAPITRE 7. UNION MONÉTAIRE, CRISE DE L’EURO ET POLITIQUES SOCIALES. Le tournant de 2010
Contexte et acteurs
Rôle des acteurs, expertise et idées dans l’émergence de la nouvelle gouvernance européenne 
2000‑2014 : la politique compte
Les instruments de la nouvelle gouvernance
Un démantèlement du modèle social national à plusieurs vitesses
La gouvernance soft : les recommandations spécifiques par pays (CSR)
Quelles sont les conséquences de ces changements ?
Quels impacts sur les acteurs ?
L’ouverture d’une nouvelle phase
Conclusion
CHAPITRE 8. POLITIQUE SOCIALE ET CHANGEMENT CLIMATIQUE
Vers une transition socio-écologique
L’enjeu est social
Emplois verts, croissance verte et transition climatique
Mobiliser les acteurs sociaux dans la transition climatique 
Changer de paradigme 
Conclusion
CONCLUSION 
Bibliographie
Table des tableaux et figures

Public : Tous publics








contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook