Proposé par

En collaboration avec

Le climat après la fin du mois



couverture livreGollier Christian (autres ouvrages et documents)

Directeur général de la Toulouse School of Economics (université de Toulouse-Capitole) et président-élu de l’Association européenne des économistes de l’environnement (EAERE), l’économiste Christian Gollier est mondialement reconnu pour ses travaux en économie de l’incertain et de l’environnement.
Page Personnelle


Editeur : PUF
Isbn : 978-2-13-081885-4
Nombre de pages : 380
Prix : 19 €
Parution : mai 2019
Essai

Présentation éditeur :

L’humanité a rendez-vous avec son destin. L’exploitation des énergies fossiles qui a fondé notre prospérité nous met désormais en péril. Production de gaz à effet de serre, consommation énergétique à outrance, il devient urgent d’opérer un changement profond de notre mode de vie. Pour gagner cette guerre mondiale contre les dérèglements climatiques, d’indispensables sacrifices sont nécessaires, à commencer par l’application du principe pollueur--payeur. Les Français y sont-ils prêts ? Si la fin du mois passe avant la fin du monde, la responsabilité des citoyens envers les générations futures est cependant déjà engagée.
Loin des sentiers battus, Christian Gollier exprime ses espoirs et ses doutes quant à notre capacité à relever le défi climatique. S’il dresse un constat implacable, il propose aussi des solutions économiques concrètes pour préserver l’avenir de tous.

Sommaire

 Remerciements
Introduction
Les enjeux de la lutte contre le changement climatique
Histoire de l’émergence d’une conscience climatique
Une histoire de crosse de hockey
Révolution industrielle
Conséquences des dérèglements climatiques
Budget de carbone 
Éviter le pire ?
Principe pollueur-payeur
Théorie de la décroissance 
Les économistes pour une décroissance sélective
Signal-prix 
Défaillances des marchés
Tragédie des biens communs
Appel à la bonne volonté 
Le venin de la défiance
Une taxe pigouvienne pour une décroissance sélective
Un prix sans taxe 
Quelques malentendus sur la fiscalité écologique
Préférence politique pour d’autres solutions
Privatiser les biens publics ?
Un prix pour inciter
Impacts de la taxe sur les comportements
Inégalités
Effets redistributifs
Une affaire de garderie d’enfants
Fiasco politique, économique et moral en France
L’externalité climatique et le prix du carbone 
La taxe carbone 
La révolte contre la fiscalité écologique
Affectation de la recette de la taxe carbone
Impact de la taxe carbone sur les émissions
Refuser les exemptions
Empilement de politiques vertes dans le secteur des transports
Le problème des inégalités
L’utopie d’une transition heureuse 
Les économistes dans la tempête
Stratégie d’évitement :Personne coupable !
Un New Deal vert
L’épineuse question du nucléaire
Mobiliser efficacement tous les secteurs
Le coût de la transition, c’est pour nous
La technologie va-t‑elle sauver l’humanité ?
On fait quoi si c’est pétole ?
Énergie contre nourriture : les biocarburants
Investir dans la recherche
Marché de permis d’émission
La contrainte politique dans une démocratie
Accord de Paris. Chronique d’un échec annoncé 
Tragédie dans l’espace, tragédie dans le temps
Premières tentatives de coopération internationale 
L’accord de Paris 
Fond vert pour le climat
Prix universel du carbone
Un marché international du carbone
Une coalition internationale pour le climat
Paradoxes d’une politique climatique ambitieuse 
En dernier ressort, la géo-ingénierie
Droit climatique
En ferions-nous trop pour les générations futures ?
Théorie de la valeur
Valeur et choix collectifs
Mesure du bien commun 
Analyse coût-bénéfice de la réduction de la vitesse sur nos routes 
Aide au développement
Pas dans mon arrière-cour !
Contre le catastrophisme, même éclairé
Valorisation du futur
Fondements économiques du taux d’actualisation
Fondements éthiques du taux d’actualisation
Les marchés sont-ils court-termistes ?
Incertitudes profondes 
Par prudence, baissons le taux d’actualisation
Lutter contre le changement climatique n’a pas d’effet assurantiel 
Prix du carbone : le débat 
Avis de tempête politique
Pourquoi une hausse progressive du prix du carbone ?
Ce que je crois 
Les entreprises et la finance face à leurs responsabilités sociétales
Libéralisme à responsabilité limitée
Principes d’une finance responsable
Grand nettoyage vert dans la jungle concurrentielle
Responsabilités salariale et fiscale
Responsabilité sociétale des investisseurs et des épargnants
Conclusion

Public : Tous publics








contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook