Proposé par

En collaboration avec

Vingt propositions pour réformer le capitalisme



couverture livre
Coll. 2 eme edition

Giraud Pierre-Noël (autres ouvrages et documents)

Né en 1949. Ingénieur Général des Mines. Professeur d’économie à Mines ParisTech. Il y a fondé en 1978 et dirigé jusqu’en 2003 le Cerna, centre de recherche en économie industrielle. Enseigne également à l’Université de Paris Dauphine. Membre fondateur de l’Académie des Technologies.
Principaux ouvrages : «La Mondialisation, Emergences et Fragmentations». (Editions Sciences Humaines 2008), «Le Commerce des Promesses. Petit Traité sur la Finance Moderne» (Seuil, Prix Turgot 2001), «L’Inégalité du Monde. Économie du monde contemporain» (Gallimard, 1996, traduit en 5 langues), Le Commerce des promesses et, plus récemment, L’industrie française décroche-t-elle ?.


Editeur : Editions Flammarion
Isbn : 978-2-08-127090-9
Nombre de pages : 490
Prix : 11 €
Parution : février 2012
Essai

Présentation éditeur :

En décembre 2008, les auteurs de cet ouvrage s'étaient réunis pour proposer un vaste programme de réformes.
Qui sont-ils ? Des praticiens des marchés financiers, des cadres dirigeants d'entreprise, des économistes, des philosophes, des mathématiciens, des ingénieurs... Depuis lors, le "plus jamais ça" du G20 s'est mué en reprise du business as usuel. Trois ans plus tard, la récession gagne, la zone euro est en danger, les finances publiques asphyxiées, le secteur bancaire en faillite... Pendant que les banques sont recapitalisées aux frais du contribuable, l'économie réelle est sacrifiée sur les autels de la finance dérégulée et de l'austérité budgétaire.
Aussi ont-ils remis en chantier leur programme de réformes. De la transition énergétique et écologique au statut juridique de l'entreprise, de la titrisation au mandat de la Banque centrale européenne, du social business à la formation éthique, des marchés de matières premières au droit des brevets, des prix de transfert à l'investissement socialement responsable, ce livre trace mi chemin à la fois cohérent, audacieux et réaliste.
Le jeu est de taille: voulons-nous construire une société sobre, définanciarisée et solidaire ?










contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook