Proposé par

En collaboration avec

L'urgence industrielle !



couverture livreColletis Gabriel (autres ouvrages et documents)

Professeur d'Économie à l'Université de Toulouse 1. Il a été Conseiller scientifique du Commissariat Général du Plan. Il a publié plusieurs articles et ouvrages sur l'industrie.


Editeur : Le Bord de l'eau éditions
Isbn : 978-2-35687-161-9
Nombre de pages : 200
Prix : 18 €
Parution : février 2012

Présentation éditeur :

Aucun pays ne peut se développer ou même rester un pays avancé sans base productive. C'est pour l'avoir ignoré que certains pays s'enfoncent aujourd'hui dans le chaos et que d'autres, dont la France, risquent d'être entraînés sur la pente du déclin. Les pertes d'emploi et la disparition de pans entiers de l'industrie ne concernent pas seulement certains secteurs ou certains bassins d'emploi. Elles ont des effets dévastateurs sur l'économie dans son ensemble, hypothéquant son avenir et celui des générations futures. Ce faisant, elles mettent en péril la démocratie.

La longue érosion de l'industrie française s'explique par l'extraversion puis la financiarisation des grands groupes dont le destin ne coïncide plus avec celui de l'économie française. L'État, qui a soutenu la constitution de ces groupes, reste lié à eux. Il n'est plus, par conséquent, en mesure d'être le porteur d'un projet de développement. En contrepoint de ces évolutions négatives, une grande constante demeure : le mépris du travail et des compétences.

Les voies du nécessaire renouveau existent cependant et peuvent conduire à l'élaboration d'un nouveau projet. L’auteur les explore dans ce livre en précisant l'enjeu central : développer des productions socialement utiles tout en préservant la nature. Plutôt que d’attendre passivement que, de façon improbable, les États se mettent du côté de la démocratie, que des partis ou de la classe politique naisse spontanément un nouveau projet, il convient que la société des citoyens – le demos – s’autorise à quitter la seule sphère privée, et investisse de façon permanente l’administration économique et politique du système.

Changer de paradigme, renouer les liens entre industrie, travail et démocratie, au final, constituent un processus long, mais aussi une tâche urgente. Raison de plus pour l'engager sans attendre !










contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook