Proposé par

En collaboration avec

Crise... Naufrage des économistes ? Enquête sur une discipline en plein questionnement



couverture livreBen Hammouda Hakim (autres ouvrages et documents)

Hakim Ben Hammouda est actuellement le directeur de l'Institut de Formation et de la Division de la Coopération Technique à l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC). Avant d'occuper ces fonctions, il était l'Économiste en chef et le directeur de la Division du Commerce, Finance et Développement Économique de la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (CEA). Il a été aussi directeur de la Division du Commerce et de l'intégration régionale de la CEA et directeur du Bureau de la CEA en Afrique centrale. Il est titulaire d'un doctorat et d'une habilitation à diriger la recherche en économie internationale de l'université de Grenoble. Il a obtenu en juin 2007 à Indianapolis (États-Unis) le prix Alan-Powell 2007 pour sa contribution à la réflexion sur le commerce et l'économie internationale. Ce prix annuel représente la plus haute distinction de la discipline. C'est la première fois qu'il a été remporté par un chercheur originaire d'un pays en développement. ll  enseigne l'économie internationale et l'économie du développement dans plusieurs universités. Il a publié de nombreux livres (plus de 20), rapports, articles et des chroniques dans différents journaux aussi bien en France qu'à l'étranger. Il est membre du conseil d'administration de l'université de Grenoble. En sa qualité d'expert international, il est invité à siéger au Conseil d'administration du Nouveau Programme de Troisième Cycle Interuniversitaire en Économie qui regroupe 18 universités francophones d'Afrique.
Page Personnelle

Oulmane Nassim (autres ouvrages et documents)

Économiste à l'ONU, Nassim Oulmane a été membre de la Commission Économique au siège d'Addis Abeba. Il a en outre été Chargé de mission à la DGTPE, Ministère français de l’Economie et des Finances , et Attaché d’enseignement et de recherche à l’Université de Montpellier I.  Il est actuellement Economiste principal à la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique au bureau Régional d'Afrique du Nord à Rabat. Il enseigne également l'Economie internationale comme expert invité dans de nombreuses universités d'Afrique,  ainsi qu'aux universités de Toulon et de Montpellier.
Page Personnelle

Sadni Jallab Mustapha (autres ouvrages et documents)

Mustapha Sadni Jallab est actuellement économiste à l'Institut de Formation et de la Division de la Coopération Technique à l'OMC. Avant d'occuper ces fonctions, il était économiste à l'ONU CEA où il suivait plus spécifiquement les négociations commerciales bilatérales et multilatérales. Lauréat du prestigieux concours des économistes du groupe Banque Mondiale, il est titulaire d’un master en économie et finance internationale de l’université Lumière Lyon 2 et de l’EMLYON Business School et d'un doctorat en sciences économiques obtenu auprès de l’université Lumière Lyon 2. Il est l’auteur ou co-auteurs de nombreux rapports d’expertises économiques, ouvrages et articles dans des revues scientifiques internationales à comité de lecture. Il a été professeur d’économie invité à l’université royale de droit et d’économie de Phnom Penh (Cambodge), et au département d’économie de l’université du Delaware, Newark, (États-Unis). Il enseigne aussi régulièrement l'économie internationale à l'université Lumière Lyon 2 et de Toulon. En sa qualité d'expert international, il est invité à siéger au Conseil d'administration du Nouveau Programme de Troisième Cycle Interuniversitaire en Économie qui regroupe 18 universités francophones d'Afrique. Il est également membre du cabinet des experts de la Fondation Tera Nova.


Editeur : De Boeck superieur
Isbn : 9782804161439
Prix : 20 €
Parution : juin 2010
Essai

Présentation éditeur :

Les effets de la crise ne se sont pas limités à la débâcle de la finance et à la récession économique. En effet, elle a aussi touché le monde des économistes et certains ont parlé de la déroute de ceux qui n'ont pas réussi à la prévoir et à en mesurer l'ampleur. La question qui se pose aujourd'hui est de connaître les raisons de cette déroute et de ce naufrage collectif. Comment expliquer cette faillite des économistes ? Comment analyser cette incapacité à prévoir l'une des plus graves crises de l'histoire économique moderne ? D'où vient cet aveuglement en la capacité du marché à corriger les errements des traders, attirés par le profit et le gain à très court terme ? Pourquoi éprouvent-ils les plus grandes difficultés à formuler les politiques nécessaires pour sortir de la crise actuelle ? Et, surtout, est-ce que le champ de la réflexion économique est capable de se renouveler pour échapper à sa propre crise, ainsi qu'à la défiance et à la suspicion que certains éprouvent aujourd'hui vis-à-vis des économistes ? Cet ouvrage apporte des éléments globaux de réponse à ces questionnements et à ces interrogations. Les auteurs montrent que la faillite des économistes réside principalement dans la volonté de faire de leur domaine un champ de savoir qui se rapproche davantage de celui du monde de la nature et s'éloigne des sciences sociales et humaines. Cet ouvrage suggère également des pistes pour renouveler la réflexion et reconstruire le champ économique. Il s'adresse aussi bien aux économistes et aux étudiants de cette discipline qu'à toute personne désirant comprendre les raisons de cette déroute. 

Table des matières
 Préface
Introduction
CHAPITRE 1
De la déroute des économistes lors de la crise
Le naufrage des prévisionnistes
La chute du maestro
CHAPITRE 2
Quelques exceptions tout de même
L’avènement des contre-révolutionnaires
Le jour où le monde sombra dans l’ultralibéralisme
CHAPITRE 3
La fin du néolibéralisme ?
Hayek, le père de la tradition néolibérale dans le champ économique
La Société du Mont-Pèlerin, l’église néolibérale
Milton Friedman, l’autre pilier du néolibéralisme
Le marché n’est pas à l’origine de la crise
Les politiques de gestion de la crise ne sont pas bonnes
Le bonheur est dans le libéralisme et dans le capitalisme
CHAPITRE 4
La revanche de Keynes
Nous sommes tous des keynésiens
Itinéraire d’un intellectuel d’exception
232 Crise… Naufrage des économistes ?
De la possibilité d’une crise
Cruelle actualité d’une pensée
Keynes contre Friedman
La crise est-elle finie ?
Exit les politiques économiques non conventionnelles !
La fin du règne du dollar ?
Un retour à la tradition de l’économie politique keynésienne
CHAPITRE 5
À Washington :
d’un consensus à l’autre
Aux origines de la contre-révolution et du consensus de Washington
dans le champ du développement
Réformes, ajustement et néolibéralisme sous les tropiques
Échec du néolibéralisme et nouvelles générations de réformes dans le Sud
D’autres modèles pour remplacer le libéralisme triomphant
dans le Sud
Un nouveau Sud en émergence
La crise globale et son impact sur le Sud
La déglobalisation est-elle en marche ?
Stratégies de sortie de crise et retour du maître de Cambridge sous les tropiques
Une nouvelle macroéconomie internationale
La fin du modèle exportateur et un nouveau modèle de développement ?
CHAPITRE 6
La nature, nouvel objet de l’économie
La modernité et le nouvel idéal scientifique
La fin de l’économie politique classique
La naissance d’une nouvelle économie
Léon Walras ou le destin paradoxal d’un homme de gauche
L’équilibre au coeur de l’économie
Des limites de l’équilibre économique général
Les anticipations rationnelles et le retour de Walras et de l’équilibre
CHAPITRE 7
Les modèles, le nouveau langage de l’économie
Aux origines de la modélisation en économie
Les modèles dynamiques et stochastiques d’équilibre général (DSGE), stars des modèles
Mais où sont passés les économistes ?
Les modèles dans l’oeil du cyclone
Comment sortir de la crise de la modélisation ?
CHAPITRE 8
Le marché est-il efficient ?
Eugene Fama, le gourou de la finance moderne
L’efficience des marchés et la stabilité financière
Nous n’en avons pas fini avec l’instabilité financière
Hyman Minsky ou le retour du théoricien de l’instabilité financière
L’instabilité ou le « moment Minsky » dans le capitalisme financier
Comment mettre la prudence au centre du fonctionnement bancaire ?
Au fait, quel est le métier des banques ?
Taxe Tobin or not Taxe Tobin
En finir avec l’indécence des salaires dans la finance ?
CHAPITRE 9
Conclusion
Le complot des économistes
Une macro qui adoucit les moeurs
De nouvelles croyances
Le monde n’est pas « stone »
Les voies de renouvellement de la macroéconomie

Public : Licence








contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook