Proposé par

En collaboration avec

La capture - Où l'on verra comment les intérêts financiers ont pris le pas sur l?intérêt général et comment mettre fin à cette situation




Collection Cahiers libres

Chavagneux Christian (autres ouvrages et documents)

Christian Chavagneux est journaliste, rédacteur en chef adjoint du mensuel Alternatives économiques et rédacteur en chef de la revue L'Economie politique.
Page Personnelle

Philipponnat Thierry (autres ouvrages et documents)

Thierry Philipponnat est le secrétaire général de Finance Watch, ONG européenne qui agit en faveur d’une finance maîtrisée mise au service de l’économie. Il a travaillé de nombreuses années pour de grandes banques internationales sur des produits financiers complexes. Il a également fait partie du bureau exécutif d’Amnesty International France.


Editeur : Éditions La Découverte
Isbn : 9782707177865
Nombre de pages : 131
Prix : 12 €
Parution : mars 2014
Essai

Présentation éditeur :

Depuis l'éclatement de la crise des années 2007-2008, les efforts de la puissance publique pour reprendre la main sur les banques et les marchés se heurtent à la capture d'une partie des forces politiques et administratives par les intérêts financiers. Ce phénomène rend le processus de réforme long, fragile et incertain. Comment redonner enfin la priorité à l'économie réelle ?
En six chapitres clairs, incisifs et pédagogiques, les auteurs décryptent les enjeux de fond et les batailles politiques auxquelles donnent lieu les tentatives de régulation. Les avancées et les échecs, les incertitudes et les combats à venir. Car ce n'est pas terminé !
Cet ouvrage démêle les mécanismes de la spéculation et précise les moyens de la combattre. Il montre les revers de certaines innovations, pourquoi il faut protéger les dépenses publiques des errements de banques qui devraient payer pour leurs propres erreurs. Il explique les enjeux de la séparation des activités bancaires et plaide notamment pour une autre organisation de la façon dont les établissements maîtrisent leurs risques. Sans oublier, des paradis fiscaux aux manipulations de marché, de juger des déviations de la finance. Enfin, il dévoile les coulisses de la gouvernance européenne qui font de Bruxelles une capitale du lobbying. Avec l'ambition de fournir les clés du débat sur la réglementation et d'éviter que celui-ci ne soit capturé par une petite minorité au détriment du plus grand nombre.

Table des matières

Introduction. Pourquoi il faut maîtriser la finance
Sans crédit, pas d'avenir
La société au service de la finance
Sept ans de réflexion
1. La spéculation à crédit
À quoi servent les marchés financiers ?
Pourquoi la spéculation à crédit est néfaste
Une finance trop endettée
Maigres régulations
2. Faire payer les banques en cas de crise
Les banques auraient déjà donné
Améliorer l'existant
Moins d'investisseurs, moins de crédits... et plus de risques ?
Éviter de socialiser les pertes
3. Le long chemin vers une incertaine séparation des activités des banques
Une obésité endémique
De la nature « systémique » des grands établissements
Réformer la structure des banques en séparant les activités
Des textes européens largement vidés de leur substance
4. Améliorer la gouvernance des risques
Plus de femmes au sein des conseils d'administration ?
Renforcer le pouvoir des contrôleurs de risque
Too big to jail ?
Des vertus de la justice transactionnelle
5. Entraver les paradis fiscaux
Vers l'échange automatique d'informations fiscales
Fiscaliser les grandes entreprises
Contribuer à la « démondialisation »
Le point aveugle : les paradis fiscaux et l'instabilité financière
De quelques autres petites inquiétudes
6. Bruxelles, au coeur de la capture
Du livre vert à l'adoption de la législation
Le Parlement européen n'a pas le droit d'initiative législative - Les parties prenantes font du lobbying auprès de la Commission européenne pour défendre leurs intérêts - La Commission européenne consulte ses propres services - Le rapporteur du Parlement tente de trouver un compromis avec ses collègues - Les experts et les attachés nationaux négocient une position au nom de leur ministre - Le court-circuit des « trilogues » - Le lobbying se poursuit sur les normes techniques de niveau 2
Les obstacles nationaux à la réforme financière européenne
Améliorer la gouvernance de l'Europe et l'équilibre démocratie/lobbying
Conclusion. Desserrer les liens
Les enseignements de la méthode Roosevelt
La pression des intérêts privés et le rôle de l'idéologie
Réformer, assainir, lutter, expliquer : les quatre conditions d'une véritable réforme financière.

Public : Tous publics








contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook