Proposé par

En collaboration avec

La mondialisation, stade suprême du capitalisme ? En hommage à Charles-Albert Michalet




Sous la direction de Wladimir Andreff

Collectif (autres ouvrages et documents)



Editeur : Presses universitaires de Paris Ouest
Isbn : 9782840161189
Nombre de pages : 380
Prix : 25 €
Parution : février 2013
Essai

Présentation éditeur :

Premier ouvrage spécifiquement consacré à la crise de la mondialisation, il prolonge et approfondit des intuitions présentes dans l'oeuvre de Charles-Albert Michalet. Il analyse d'abord les espaces de crise de la mondialisation : la finance mondialisée et la concurrence entre bourses des valeurs, le commerce mondial et les réponses protectionnistes à la crise, dont celle de l'Union européenne, la technologie et la propriété industrielle, et la place du Tiers-Monde dans cette crise.

Puis sont étudiées les stratégies des acteurs de la mondialisation face à la crise :

  • concurrence entre les pouvoirs publics pour attirer les investisseurs étrangers, et surenchère à laquelle ils se livrent, d'un côté et, de l'autre, protection des systèmes nationaux d'innovation ;
  • délocalisation et relocalisation d'activités dans l'industrie et les services ;
  • recomposition de l'industrie mondiale de l'énergie ;
  • émergence des firmes multinationales en provenance du "Sud" ;
  • et impact de la mondialisation sur le travail.

Public : Licence, Master










contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook