Proposé par

En collaboration avec

Le nouvel ordre financier La finance moderne au service des nouveaux risques économiques




Traduction : Paul-Jacques Lehmann Préface : Roland Gillet

Shiller Robert (autres ouvrages et documents)

Robert James Shiller est né à Détroit en 1946. Professeur à l’Université Yale, il est l’auteur de très nombreux articles scientifiques en finance et d’ouvrages de vulgarisation qui lui ont valu le Prix Nobel d’économie en 2013. Spécialiste des marchés financiers et des bulles qui s’y forment, il met l’accent sur le comportement et la psychologie des individus pour expliquer les crises qui frappent régulièrement l’économie. Outre « Le Nouvel Ordre Financier »
Page Personnelle


Editeur : De Boeck superieur
Isbn : 9782804187453
Nombre de pages : 360
Prix : 38 €
Parution : octobre 2014
Essai

Présentation éditeur :

Robert Shiller est persuadé que les risques auxquels doivent faire face les individus, les entreprises et les Etats, vont inexorablement s’accroître dans le futur.

En effet, les avancées technologiques, quels que soient les domaines (informatique, cybernétique, robotique, …), sont porteuses de nouveaux risques de confidentialité - surtout économiques – qu’il est absolument nécessaire de couvrir pour éviter une aggravation des inégalités, tant au niveau des personnes que des nations.

Il n’existe pas aujourd’hui d’instruments capables de répondre à ce besoin, essentiellement en raison du manque de statistiques fiables permettant d’avoir les informations suffisantes sur les événements passés, seules à même de donner la capacité de prévoir le futur.

Or, les institutions financières (en particulier les marchés et les compagnies d’assurance), munies de ces informations et des avancées offertes par la science sur l’analyse du comportement humain, pourront, dans l’avenir, proposer de nouveaux types de couverture, par exemple sur les revenus et les moyens d’existence tout au long de la vie des individus, sur la valeur de leur logement, sur l’évolution des PIB des nations…

Shiller insiste sur la nécessité de mutualisation des risques entre personnes, entre générations ou même entre pays. Se basant sur son expérience, sur ses analyses mathématiques, Shiller trace, de manière claire, l’avenir d’un monde heureux, à partir du moment où les hommes sauront utiliser à bon escient les progrès des connaissances, à la fois techniques et financières, pour réduire les risques économiques les plus importants.

Cet ouvrage intéressera non seulement les spécialistes de la finance, mais aussi toutes les personnes souhaitant réfléchir sur les conséquences de la mise en œuvre des nouvelles technologies qui vont révolutionner notre monde dans les toutes prochaines années.

 

Public : Tous publics








contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook