Proposé par

En collaboration avec

Monnaie, finance et économie réelle



couverture livre
Collection Repères, n° 650

Brender Anton (autres ouvrages et documents)

Anton Brender est professeur associé à l’université Paris-Dauphine. Il a publié dans la collection « Repères »La France face aux marchés financiers (2004) et La France face à la mondialisation (4e éd., 2004). Économiste chez Candriam Investors Group, il a également publié avec Florence Pisani, chez Economica Les Marchés de la croissance (2001) et La nouvelle économie américaine (2004) ; enfin à La Découverte Les déséquilibres financiers internationnaux (2007).

Pisani Florence (autres ouvrages et documents)

Florence Pisani est économiste chez Candriam Investors Group. Elle a publié, avec Anton Brender, chez Economica Les Marchés et la croissance (2001), La Nouvelle Économie américaine (2004) ; et dans la collection "Repères"Les déséquilibres financiers internationaux, 2007.

Gagna Emile (autres ouvrages et documents)

Emile Gagna est diplômé de l' Ensae et de l'université de Paris-Dauphine.


Editeur : Éditions La Découverte
Isbn : 9782707185822
Nombre de pages : 128
Prix : 10 €
Parution : mars 2015
Synthése

Présentation éditeur :

Les fonctions de la finance sont souvent méconnues. L'idéologie libérale en est largement responsable : elle a fait croire qu'en laissant la finance à elle-même nos économies seraient dotées de mécanismes capables d'allouer au mieux l'épargne qui s'y dégage. La dernière crise financière a provoqué, sur ce point, le début d'une prise de conscience. Elle est cependant loin d'avoir conduit à une meilleure compréhension du rôle des institutions financières : pour beaucoup, la finance reste plus une ennemie qu'il faut combattre qu'un instrument dont il faut apprendre à se servir. Ses institutions, qui émettent et font circuler la monnaie, ont pourtant pour l'économie réelle une importance qu'il est dangereux de négliger : l'allocation de l'épargne, mais aussi le niveau de l'activité et le rythme de la croissance en dépendent.
Cet ouvrage analyse le lien étroit entre monnaie, finance et économie réelle et montre pourquoi l'existence aujourd'hui d'un potentiel d'épargne important, au lieu d'être une opportunité pour l'économie mondiale, fait peser sur elle le risque d'une « stagnation séculaire »

Table des matières :

Introduction
I / La contrainte monétaire

La mécanique de la contrainte monétaire
Une contrainte monétaire assouplie
D'une règle à une autre
II / Impulsion monétaire et réponse de l'économie
La transmission du mouvement des taux directeurs
L'incidence des taux sur la dépense des entreprises
L'incidence des taux sur la dépense des ménages
III / Information et offre de crédit
La dimension intertemporelle de la régulation macroéconomique
Plein emploi, manque à croître et tensions inflationnistes - Au-delà de la règle de Taylor
Les moyens d'information des collecteurs d'épargne
Une interaction continue entre la banque centrale et les banques commerciales
L'activité d'information et de décision des banques - L'activité d'information des intermédiaires non bancaires
Le rôle du marché obligataire
L'influence de la banque centrale sur la formation des taux à long terme - Une mémoire longue des évolutions nominales
L'analyse de la solvabilité des débiteurs
L'information privée des banques et ses limites - Le rôle des agences de notation
IV / Finance et circulation des risques
Le rôle des marchés « traditionnels »
Circulation des risques et redistribution de capitaux propres sur les marchés boursiers - Le caractère fluctuant des évaluations boursières
Le rôle de la titrisation
Le marché des créances hypothécaires titrisées - Le marché des ABS - Intérêts et dangers de la titrisation
Une nouvelle intermédiation financière
Les mécanismes de prise de risques - Les marchés de produits dérivés - La mobilisation de ressources monétaires par les preneurs de risque - Les apporteurs de ressources monétaires
V / Contrainte monétaire, globalisation financière et croissance mondiale
Politiques monétaires et globalisation financière
Des gisements d'épargne à exploiter
Le lien entre croissance et épargne
Construire de nouveaux canaux de financement
Conclusion
Repères bibliographiques.

Public : Tous publics








contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook