Proposé par

En collaboration avec

Mémoires de crise Subprimes, Lehman Brothers, AIG, faillite de la Grèce, crise de l'euro... Le patron de la Fed raconte



couverture livre
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Anatole Muchnik et Johan-Frédérik Hel Guedj

Bernanke Ben (autres ouvrages et documents)

Après une carrière de professeur d'économie dans les prestigieuses universités de Stanford et de Princeton (spécialiste de la politique monétaire), il sera Président du conseil économique de la Maison Blanche, puis président de la banque de réserve fédérale (la FED ) des États-Unis de 2005 à 2014
Page Personnelle


Editeur : Editions du Seuil
Isbn : 978.2.02.123154.0
Nombre de pages : 634
Prix : 28 €
Parution : octobre 2015
Essai

Présentation éditeur :

Ben Bernanke, président de la banque centrale des États-Unis de 2006 à 2014, s’est retrouvé au poste de commande clé face à la plus grande crise financière et économique internationale depuis la Grande Dépression de 1929. Il a eu à décider de sauver ou non la banque Lehman Brothers, dont la faillite a mené la finance mondiale au bord du gouffre. Il a dû ensuite mener des politiques monétaires pas du tout orthodoxes pour sauver le système financier mondial et soutenir l’économie américaine. Il a été impliqué dans toutes les discussions internationales pour tenter de coordonner la gestion de la crise, notamment avec les dirigeants européens et les patrons successifs de la BCE (J.-C. Trichet et M. Draghi). Il livre ici le récit vivant d’une crise vécue de l’intérieur, au cœur du système de gouvernance de l’économie mondiale.

Excellent pédagogue, il a aussi le souci d’expliquer les événements, de justifier et d’évaluer les politiques menées. Pourquoi n’a-t-on pas prévu la crise ? Aurait-on pu l’éviter ? Quelles en sont les causes ? Lehman Brothers aurait-elle pu être sauvée ? Quelles leçons tirer pour l’avenir ?

Les choix politiques de Ben Bernanke, comme ses prises de position, sont controversés. Il est tantôt encensé pour son interventionnisme efficace, tantôt contesté pour sa défense d’un système économique dont il nie la responsabilité dans la crise. Son analyse ? désormais libérée de toute obligation de réserve ? est attendue et va assurément relancer le débat en Europe.

Extraits

Public : Tous publics








contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook