Proposé par

En collaboration avec

Comprendre l'économie, un enjeu citoyen - en finir avec les idées reçues



couverture livreSlim Assen (autres ouvrages et documents)

Docteur ès sciences économiques, diplômé de l’Université de Paris I (Panthéon-Sorbonne), Assen Slim est maître de conférences HDR en économie à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco). Il enseigne également à l’Essca et participe aux travaux de recherche de l’EU-Asia Institute (Essca), du Cree (Inalco) et à ceux du Cemi (Ehess).


Editeur : Le Cavalier Bleu
Isbn : 978-2-84670-887-6
Nombre de pages : 224
Prix : 20 €
Parution : mars 2016
Essai

Présentation éditeur :

Crise(s) aidant, l’économie tient le haut du pavé depuis plusieurs années, au point de nous submerger d’informations, d’analyses et de données dont le sens nous échappe souvent. D’autant que bien des idées économiques tenues pour vraies ne résistent pas à l’épreuve des faits : le libre-échange n’a jamais été la règle dans l’histoire, toutes les flexibilités se sont pas bonnes à prendre pour réduire le chômage, déficit budgétaire et dette publique ne sont pas sans vertu, la mondialisation n’est pas le triomphe du libéralisme sauvage, etc.
Il ne s’agit pas ici de prendre position pour ou contre telle ou telle approche, mais d’apporter un éclairage le plus objectif possible et accessible à tous, afin que chacun puisse se forger sa propre opinion et agir en conséquence. Parce que comprendre l’économie est un enjeu citoyen.

 

Au sommaire

Introduction

L’économie en débat
– « L’économie est une science comme les autres. »
– « L’économie, c’est des maths. »    
– « Le PIB est un bon indicateur de richesse. »
– « Une monnaie faible dope l’économie. »
– « Il ne peut y avoir de monnaie sans banque. »
– « Il faut être fou ou économiste pour croire qu’on peut croître à l’infini dans un monde fini. »

L’ordre naturel du marché
– « Les marchés ne se trompent jamais. »
– « Sur le marché, le client est roi. »
– « La mondialisation, c’est la loi de la jungle. »
– « Rien n’est gratuit en économie. »

Etat gendarme ou Etat vampire ?
– « On paie trop d’impôts. »    
– « Le déficit budgétaire, c’est mauvais pour l’économie. »
– « Il faut privatiser tous les services publics. »
– « L’État, ça ne sert à rien. »

Le social, pour quoi faire ?
– « Les bénéficiaires des minima sociaux sont des profiteurs. »
– « Plus de flexibilité, c’est moins de chômeurs. »
– « Le système des retraites par répartition n’est plus tenable. »

L’économie en crise ?
– « Les crises économiques actuelles sont plus fréquentes qu’auparavant. »
– « Les banquiers sont les seuls responsables de la crise des subprimes. »
– « La crise de l’euro, c’est à cause des pays qui ne respectent pas les règles. »
– « Les pays émergents ne connaissent pas la crise. »
– « L’économie collaborative, c’est l’avenir du capitalisme. »

Conclusion

Annexes
Glossaire
Pour aller plus loin

Public : Tous publics








contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook