Proposé par

En collaboration avec

Marchés de dupes - L’économie du mensonge et de la manipulation



couverture livre
Traduction : Christophe Jacquet

Akerlof George (autres ouvrages et documents)

George Akerlof est professeur d'économie à Berkeley, University of California et prix Nobel d'économie 2001, distinction qu'il partage alors avec Joseph Stiglitz et Michael Spence.
Docteur en sciences économiques au Massachusetts Institute of Technology (MIT), il est reconnu pour sa contribution majeure en économie de l'information.
Page Personnelle

Shiller Robert (autres ouvrages et documents)

Robert James Shiller est né à Détroit en 1946. Professeur à l’Université Yale, il est l’auteur de très nombreux articles scientifiques en finance et d’ouvrages de vulgarisation qui lui ont valu le Prix Nobel d’économie en 2013. Spécialiste des marchés financiers et des bulles qui s’y forment, il met l’accent sur le comportement et la psychologie des individus pour expliquer les crises qui frappent régulièrement l’économie. Outre « Le Nouvel Ordre Financier »
Page Personnelle


Editeur : Odile Jacob
Isbn : 273813386X
Nombre de pages : 336
Prix : 25.9 €
Parution : mars 2016
Essai

Présentation éditeur :

Personne n’a envie de se faire arnaquer. Pourtant, c’est ce qui nous arrive tous les jours : abonnements trop coûteux, médicaments inutiles voire dangereux, produits ou services faussement innovants, crédits bancaires pourris, etc.

Loin d’être accidentels, le mensonge et la manipulation sont intrinsèques à l’économie. Pourquoi ? Parce que, contrairement à ce que postulait Adam Smith, l’équilibre de marché n’est pas nécessairement optimal (la fameuse « main invisible »). La concurrence des marchés est telle que toute occasion de profit est systématiquement exploitée, résultant trop souvent en un marché de dupes.

Comprendre les mécanismes qui nous conduisent à prendre de mauvaises décisions économiques – des biais psychologiques aux dissymétries informationnelles –, tel est l’objectif de ce livre écrit par deux prix Nobel d’économie. Levant le voile sur l’étendue et les conséquences pour la collectivité des dommages produits par les marchés, ils réclament fermement des politiques de régulation plus efficaces.

Public : Tous publics








contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook