Apres la convention citoyenne pour le climat (vidéo disponible)

Conférence organisée le 04 nov 2021

Voulue par le chef de l’État, la Convention citoyenne pour le climat se voulait un exercice inédit de démocratie participative. Après 9 mois de travail intense, 150 citoyens tirés au sort ont rendu 149 propositions pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre de 40% d'ici à 2030. Une partie d'entre elles figurent dans la loi Climat et résilience récemment votée, en dépit de vives critiques. Alors que se tient à Glasgow la COP 26, il convient de s'interroger pour savoir si la France est vraiment au rendez-vous pour atteindre les objectifs de lutte contre le dérèglement climatique qu'elle s'est assignée.


Trésor-éco a sélectionné pour vous parmi ses numéros
Trésor-éco n° 291 : « La décarbonation de l'industrie en France », par Anna Bornstein, Romain Faquet (Octobre 2021)
Trésor-éco n° 285 : « Les stratégies nordiques pour le climat », par Julien Grosjean, Éric Duédal (Mai 2021)



Brief éco a sélectionné pour vous parmi ses articles

Le dérèglement climatique

Modérateur :

Marti Serge (Ancien rédacteur-en-chef économique au Monde)

Intervenants :

Augagneur Floran (Directeur-général, Commission nationale du débat public (CNDP))
Boone Laurence (Chef économiste et Chef du Département des affaires économiques de l’OCDE)
Fabre Adrien (Chercheur post-doc, ETH Zurich)
Leguet Benoit (Directeur de la Mission Climat)
Tubiana Laurence (Présidente et Directrice Exécutive de la Fondation européenne pour le climat (ECF))

Vidéo de la conférence :

Cliquer sur le menu.

Introduction

Quelle enseignement sur les COP et convention citoyenne

Le pilotoge de la transition par le budget

De l'enseignement à la réalité

Les enjeux du climat

Les differentes formes de participation à la vie publique

Questions de la salle


Télécharger le fichier mp3 de la vidéo

Intervenants : Floran Augagneur (Directeur-général, Commission nationale du débat public (CNDP)) ; Laurence Boone (Chef économiste et Chef du Département des affaires économiques de l’OCDE) ; Adrien Fabre (Chercheur post-doc, ETH Zurich) ; Benoit Leguet (Directeur général d’I4CE) ; Laurence Tubiana (Présidente et Directrice Exécutive de la Fondation européenne pour le climat (ECF)) et Serge Marti (Ancien rédacteur-en-chef économique au Monde)




Les liens vers des sites ou documents internet associés à cette conférence

Enquête réalisées à la fois sur les participants à la convention pour le climat et la population qui permet une comparaison des réponses faites par Adrien Fabre, Bénedicte Apouey, Thomas Douenne, Jean-Michel Fourniau Louis-Gaëtan Giraudet, Jean-Francois Laslier and Solène Tournus

Le document est en anglais
We conduct surveys on both participants in the French Citizens Convention for Climate (CCC) and the general public. By comparing the answers of the randomly drawn citizens with those of the general population on identical questions, we assess the representativity of the CCC, study the evolution of the citizens’ opinions, and document the perceptions of the CCC. The CCC appeared broadly representative of the French population. Although, the CCC’s Citizens seemed to have been somewhat more favorable to climate policies than the general population at the start, a majority support was found for all proposed measures but one. Despite our findings that the CCC correctly represented the population, we document widespread ignorance and mistrust towards the CCC, including a largely shared belief that it was not representativ