Ces marchés où le prix ne dit pas tout (vidéo disponible)

Conférence organisée le 10 nov 2011

Dans L’économie des singularités (Gallimard 2007), Lucien Karpik propose une approche des marchés dans laquelle l’incertitude sur la qualité est centrale, soit parce que l’on cherche un service dont l’enjeu est important (le «bon» avocat, le «bon» psychiatre ou le «bon» chirurgien), soit parce que la consommation de la marchandise est étroitement associée à la culture et à l’affirmation du statut social (le «bon» vin ou la «bonne» interprétation de la neuvième symphonie de Beethoven).
Lorsque la recherche de la «bonne» marchandise est au centre de la relation marchande, comment cette dernière fonctionne-telle ? Quels sont les dispositifs réducteurs d’incertitude capable de faire se rencontrer l’offre et la demande ?

Intervenants :

Steiner Philippe (Professeur de sociologie à l’université de Paris – Sorbonne)
Karpik Lucien (Professeur Ecole des Mines de Paris)
Favereau Olivier (Professeur de sciences économiques Université de Paris Ouest-Nanterre La Défense )
Grumbach Tiennot (Avocat)

Vidéo de la conférence :

Vidéo de la conférence

Intervenants (Fonctions à date de la conférence) :
Conférence des Jéco 2011
Intervenants : Olivier Favereau (Professeur de sciences économiques Université de Paris Ouest-Nanterre La Défense), Tiennot Grumbach (Avocat),  Lucien Karpik (Professeur Ecole des Mines de Paris) et Philippe Steiner (Professeur de sociologie à l’université de Paris – Sorbonne)



Les documents associés à la conférence

Présentation sur l'économie des singularités



Les liens vers des sites ou documents internet associés à cette conférence