Faut-il en finir avec le principe de précaution?

Conférence organisée le 10 nov 2012

Sept ans après l’introduction du principe de précaution (Article 5 de la Charte de l’Environnement intégrée à la Constitution), quel bilan tirer de son application ? Quelles sont les conséquences de ce principe dans les comportements individuels ou collectifs ? Quelles sont ses répercussions sociales, sociétales, culturelles et entrepreneuriales? La constitutionnalisation de ce principe fait-elle obstacle à la recherche scientifique ? Le PP a-t-il provoqué une plus forte judiciarisation de la société, bloquant par là-même les initiatives économiques et autres innovations technologiques ? Est-il au contraire un outil précieux pour éviter les catastrophes ?

Modérateur :

Jacquand Bernard

Intervenants :

Lorenzi Jean-Hervé (Professeur à l’Université Paris-Dauphine, Président du Cercle des économistes)
de Kervasdoué Jean (Economiste de la santé, titulaire de la chaire d'économie et de gestion des services de santé du conservatoire national des arts et métiers )
Kourilsky Philippe (Professeur au Collège de France et Membre de l'Académie des Sciences)
Mérieux Alain (Président de l'Institut Mérieux et de la Fondation Pour l'Université de Lyon)
Philip Thierry (Vice-président du Grand Lyon)

Vidéo de la conférence :

Vidéo de la conférence

Intervenants (Fonctions à date de la conférence) :

Conférence off

Participants :Jean de Kervasdoué (Economiste de la santé, titulaire de la chaire d'économie et de gestion des services de santé du conservatoire national des arts et métiers), Bernard Gaud (Medef Rhône-Alpes), Philippe Kourilsky (Professeur au Collège de France et Membre de l'Académie des Sciences), Denis Lafay (Acteurs de l’Economie), Jean-Hervé Lorenzi (Professeur à l’Université Paris-Dauphine, Président du Cercle des économistes), Thierry Philip (Vice-président du Grand Lyon), et Bernard Jacquand (Acteurs de l’Economie)