L'économie du sport - mondialisation et football (vidéo disponible)

Conférence organisée le 15 oct 2015

Nicolas SCELLES, Lecturer à l’Université de Stirling, nous entretiendra tout d’abord de la « nouvelle donne » du football mondial corrélative à l’explosion des droits TV de la Premier League (3,2 milliards d’euros par an à partir de 2016). La Premier League est-elle en train de devenir « la » ligue majeure du football mondial ? Quelles sont les conséquences pour les autres ligues européennes ? Cette explosion des droits TV n’est-elle pas une bulle spéculative ? Cette dernière interrogation nous questionne sur la dépendance des clubs aux droits TV (droits TV qui représentent plus de 50 % des recettes des clubs français). Dans l’optique de cette sortie de la dépendance aux droits TV, Patrick ILIOU, Directeur Général Adjoint d’OL Groupe, nous présentera le nouveau business modèle des grands stades en s’appuyant sur l’exemple du futur Stade des Lumières. Comment diversifier et accroître les recettes, comment faire des stades un nouveau lieu de vie ? Le Stade des Lumières voit le jour, corrélativement à, et dans l’optique de, la réception de l’EURO 2016. Patrick BLATTER, Senior Legal Counsel auprès de l’UEFA évoquera les défis de l'organisation d'un tel événement sous l'angle de la cohabitation entre l'organisateur et le pays hôte. Il nous présentera la répartition des rôles entre l'organisateur, la fédération hôte, les villes et les stades. Au delà de l’EURO 2016, il évoquera la perspective de l’édition 2020 et du défi qu’elle constitue puisqu’elle sera « éclatée » sur 13 pays. Les retombées économiques de ces manifestations, qu’elles soient concentrées ou déconcentrées, font l’objet de nombreuses controverses. Jean-Jacques GOUGUET, Professeur de Sciences Economiques à l’Université de Limoges, nous indiquera ce que les études académiques mesurent, parfois bien loin des prévisions fournies par les cabinets d’études rémunérés par les promoteurs de ces manifestations. Il mettra en perspectives les financements publics consentis et les bénéfices sociaux attendus. Jean-Pascal GAYANT, Professeur de Sciences Economiques à l’Université du Mans, s’interrogera enfin sur frontière entre bien public et bien privé s’agissant du spectacle du sport professionnel. Ce faisant, il posera la question du bien fondé des financements publics (en particulier des infrastructures) et des obligations des clubs professionnels à l’égard des territoires dont ils sont issus.

Modérateur :

Lefilliâtre Jérôme (Journaliste au magazine Challenges)

Intervenants :

Gouguet Jean-Jacques (Professeur en sciences économiques et aménagement et Directeur scientifique du département économie du Centre de Droit et d'Economie du Sport (Université de Limoges))
Blatter Patrick (Senior legal counsel auprès de l’Union des Associations Européennes de Football (UEFA))
Gayant Jean-Pascal (Professeur de Sciences Economiques (Université du Mans))
Iliou Patrick (Directeur Général Adjoint d’OL Groupe)
Scelles Nicolas (Lecturer - School of Sport, Université de Stirling, Ecosse)

Vidéo de la conférence :

Intervenants : Patrick Blatter (Senior legal counsel auprès de l’Union des Associations Européennes de Football (UEFA)), Jean-Pascal Gayant (Professeur de Sciences Economiques (Université du Mans)), Jean-Jacques Gouguet (Professeur en sciences économiques et aménagement et Directeur scientifique du département économie du Centre de Droit et d'Economie du Sport (Université de Limoges)), Patrick Iliou (Directeur Général Adjoint d’OL Groupe), Nicolas Scelles (Lecturer - School of Sport, Université de Stirling, Ecosse) et Jérôme Lefilliâtre (Challenges)