Les entreprises peuvent-elles être responsables ? (vidéo disponible)

Conférence organisée le 18 nov 2020

Il y a un demi-siècle, l’économiste Milton Friedman proclamait que «la responsabilité sociale des entreprises est d’accroître leurs profits». Mais en prospérant, le capitalisme d’actionnaires a débouché sur des crises financières, sociales, environnementales qui finiront par devenir insupportables. En France, la loi a récemment ouvert la possibilité aux entreprises d’inscrire dans leurs statuts une raison d’être, voire une mission qui peut être sociale ou environnementale. D’autres pays, y compris les Etats-Unis, vont dans la même direction. Les entreprises peuvent-elle être vraiment pilotées différemment ? Doivent-elles avoir une responsabilité illimitée, sur quoi et devant qui ? Leur efficacité n’est-elle pas menacée ?

Modérateur :

Vittori Jean-Marc (Editorialiste Les Echos)

Intervenants :

Borella Manuela (Vice President Plant Based Acceleretion, Danone)
Bruno Didier (Membre du Directoire de la Caisse d’Epargne Rhône Alpes)
Piet Aurélie (Economiste indépendante)
Roux Amélie (Chef économiste chez Saint Gobain)
Waysand Claire (Directrice générale par intérim, Engie)

Vidéo de la conférence :

Cliquer sur le menu.

Introduction

La responsabilité chez Danone, une donnée historique, depuis BSN

Les entreprises doivent être responsable

Une demande de responsabilité adressée aux entreprises

La responsabilité pour une coopérative

Quels changements ces dernières années

Quels changements avec la COVID-19

Questions du public


Télécharger le fichier mp3 de la vidéo

Intervenants : Manuela Borella (Vice President Plant Based Acceleretion, Danone) ; Didier Bruno (Membre du Directoire de la Caisse d’Epargne Rhône Alpes) ; Aurélie Piet (Economiste indépendante) ; Amélie Roux (Chef économiste chez Saint Gobain) ; Claire Waysand (Directrice générale par intérim, Engie) et Jean-Marc Vittori (Les Echos)