Les étudiants, nouveaux nomades?

Conférence organisée le 15 nov 2013

La globalisation de l'enseignement supérieur s'accélère, notamment, à travers la mobilité internationale des étudiants qui a connu une croissance considérable sur les 40 dernières années. En 2010, plus de 4,1 millions d'étudiants de l'enseignement supérieur étaient scolarisés en dehors de leur pays de résidence. Leur nombre a été multiplié par 5 entre 1975 et 2010. Au-delà de l'intérêt qu'une mobilité internationale peut avoir pour un étudiant désireux d'apprendre une langue étrangère, de mieux connaitre des cultures et ainsi accroître ses opportunités professionnelles, cette mobilité est devenue un véritable enjeu socio-économique pour de nombreux pays. En particulier, les pays de l'OCDE se trouvent de plus en plus dans une situation de concurrence pour attirer des étudiants étrangers; pour plusieurs raisons : ils représentent une source de revenus non négligeable pour leurs universités; ils seront un vecteur de diffusion de normes culturelles, économiques, politiques dans leur pays d'origine; ils sont la cible privilégiée des politiques d'immigration sélectives (attirer les plus qualifiés). Dans cette session seront présentés et discutés l'évolution historique, et anticipée, de ces flux d'étudiants en mobilité, leurs choix de localisation (d'où viennent-ils, où vont-ils?), les déterminants de ces choix, les impacts socio-économiques de cette migration temporaire (ou permanente), tant sur les pays d'accueil que sur les pays d'origine, ainsi que les politiques mises en place pour les attirer.

Modérateur :

Adès Didier (La lettre de l’entreprise)

Intervenants :

Dumont Jean-Christophe (Chef de la Division des migrations internationales de l’OCDE )
Ragot Lionel (Professeur d’économie à l’Université Paris Ouest Nanterre la Défense et conseiller scientifique au Cepii)
Rayon Didier (Dirigeant du département Etudes & Recherches de Campus France )
Goodman Sally (Directrice du programme Education et Société au British Council)

Vidéo de la conférence :