Santé et Performance au Travail Quel rôle pour le management ?

Conférence organisée le 09 nov 2016

L’espérance de vie en bonne santé est estimée à 61,4 ans dans l’Union Européenne (source : Eurostat). C’est un âge inférieur à celui du départ à la retraite ! Le Capital Santé, agrégat de santé physique, santé mentale et satisfaction, potentialise – au sens de rendre possible et/ou de limiter – la productivité du capital humain. Il doit être considéré comme un réel investissement pour les salariés, pour l’entreprise.
Mais quels sont les déterminants du capital santé ? Comment agir ? Comment se mobiliser ? Un panel composé de chercheurs, d’experts et de dirigeants discutera du lien entre la santé au travail et la performance collective. Le rôle du management fera l’objet d’une attention particulière.

Intervenants :

Bourdu-Szwedek Emilie (Chef de projet à La Fabrique de l'industrie)
Mériaux Olivier (Directeur adjoint et directeur technique et scientifique de l'Anact)
Soenen Guillaume (Professeur à emlyon business school, titulaire de la chaire Apicil Santé et Performance au Travail)
Barret Philippe (Directeur Général, Groupe APICIL )

Vidéo de la conférence :

Les liens vers des sites ou documents internet associés à cette conférence

Emilie Bourdu-Szwedek plaide ici pour une nouvelle organisation du travail, plus libérée que les OST traditionnelles, qui permettrait d'améliorer la santé des collaborateurs tout en favorisant la compétitivité des entreprises. Selon elle, il faut donner à chacun la possibilité de s'exprimer et d'agir sur son travail à la fois sur le poste individuel (niveau des tâches), au niveau du fonctionnement de l'équipe, et dans la participation à la gouvernance de l'entreprise. Pour cela, il faut toutefois motiver l'implication des salariés (individuellement et les syndicats des salariés) mais également celle des dirigeants et des encadrants.