Comment raisonnent les économistes ?

L’économie est souvent considérée comme une science de l'apologie du marché. Cette vision est dépassée. En mettant en oeuvre quelques principes fondamentaux de raisonnement, l’économiste fournit des clés de compréhension non seulement des imperfections des marchés mais aussi des fondements des choix individuels ou des interactions sociales dans des domaines aussi divers que le travail, la santé, la finance ou la criminalité. Il peut tout à la fois participer à la mesure du bonheur des individus ou au décryptage des jeux stratégiques auxquelles se livrent ces derniers dans un univers d’informations asymétriques. En découvrant la psychologie des interactions sociales, il aide à comprendre les origines de la coopération, la coexistence de sentiments moraux et de comportements égoïstes, ou l’émergence des normes sociales. Il peut même, en se livrant à des expériences en laboratoire, chercher à expliquer comment nos émotions nous aident (parfois) à faire des choix économiques plus efficients.
Ce cycle de conférences fait intervenir des micro-économistes, théoriciens des jeux, historiens de la pensée, économistes comportementalistes et expérimentalistes.

Vidéo de présentation du cycle


En complèment :
Modèles d'équilibre du marché du mariage par Pierre-André Chiappori (University of Columbia) enregistrée lors du colloque "Développements récents en économie de la famille" 18-19 mars 2010

La face noire de la mondialisation (Economie du crime)par Alain Bauer, professeur de criminologie au CNAM (enregistrement dans le cadre de confluence des savoirs).