Proposé par

En collaboration avec

Finance responsable pour une société meilleure



couverture livreGollier Christian (autres ouvrages et documents)

Directeur général de la Toulouse School of Economics (université de Toulouse-Capitole) et président-élu de l’Association européenne des économistes de l’environnement (EAERE), l’économiste Christian Gollier est mondialement reconnu pour ses travaux en économie de l’incertain et de l’environnement.
Page Personnelle


Editeur : PUF
Isbn : 978-2-13-081803-8
Nombre de pages : 288
Prix : 21 €
Parution : novembre 2019
Essai

Présentation éditeur :

Pour le meilleur et pour le pire, dans notre société hyperfinanciarisée, les marchés orientent les comportements des épargnants, des entreprises et des gouvernements. Aujourd’hui, les experts de la finance s’interrogent sur la compatibilité de leurs décisions avec l’intérêt général, devenue incontournable dans un monde affrontant des défis majeurs tels que le changement climatique et la hausse des inégalités. Comment évaluer à l’aune du « bien commun » un projet d’investissement ou une politique publique  ? Comment orienter le capital global vers les projets porteurs de valeur sociétale ? Dans cet ouvrage précis et accessible, Christian Gollier développe une méthode novatrice pour transformer nos aspirations morales en outils efficaces de gestion financière et bâtit ainsi un pont salutaire entre la théorie moderne de la finance, l’économie du bien commun et la théorie du choix social.

Sommaire :

Remerciements................................................... 7

Introduction....................................................... 9

 

1. Aspirations collectives................................... 33

Le voile d’ignorance................................................. 34

L’axiome d’indépendance......................................... 37

Critiques de l’axiome d’indépendance...................... 40

L’utilitarisme............................................................. 47

Le prioritarisme........................................................ 49

L’utilité actualisée..................................................... 51

Résumé..................................................................... 56

 

2. Choix et mesure des valeurs......................... 59

La catastrophe du Rana Plaza.................................. 59

Souveraineté du consommateur................................ 62

Substituabilité et valeur............................................ 64

Utilité marginale décroissante................................... 66

Les prix du marché................................................... 68

Concurrence, évaluation et équité............................ 73

Externalités et biens publics..................................... 77

Évaluation hédonique............................................... 84

L’analyse coût-bénéfice............................................. 88

Justice distributive et évaluation des inégalités......... 94

Un rôle pour les investisseurs

socialement responsables..................................... 106

Résumé..................................................................... 114

 

3. En faisons-nous assez pour l’avenir ?............ 117

Le coût d’opportunité du capital.............................. 120

Les échecs des marchés du crédit............................. 125

L’inefficacité intergénérationnelle............................. 128

Dans une économie en croissance, investir aggrave

l’inégalité intergénérationnelle............................. 132

La règle de Ramsey.................................................. 134

Incertitude et prudence............................................. 135

Le monde brownien.................................................. 143

Une perspective internationale.................................. 146

Les cycles économiques : ne jamais perdre de vue

la perspective du long-terme................................ 149

Nous ne connaîtrons probablement pas

toujours un niveau de croissance

économique digne de l’ère industrielle................. 152

L’incertitude profonde.............................................. 154

De la fragilité de la théorie d’évaluation

des actifs dans un monde gaussien...................... 161

Queues de distribution épaisses et cygnes noirs....... 164

Le plancher zéro (zero lower bound)....................... 168

L’actualisation écologique......................................... 170

Long-termisme et marchés financiers........................ 174

Résumé..................................................................... 178

 

4. Le monde est-il trop risqué ?........................ 181

L’aversion au risque................................................. 183

L’avantage social de la mutualisation,

 

de l’assurance et du partage des risques.............. 186

La solidarité et le partage des risques

ne fonctionnent pas efficacement

dans notre société................................................ 189

Pénaliser les actes qui accroissent

le risque collectif.................................................. 192

Retour au monde brownien : le modèle d’évaluation

des actifs fondé sur la consommation................. 197

Sommes-nous trop conservateurs

dans notre prise de risque collective ?................. 200

Le « triplet indiscernable » :

aversion aux inégalités, au risque

et aux fluctuations intertemporelles.................... 205

Notre aversion collective au risque

est-elle si forte ?................................................... 208

Ma théorie normative de l’évaluation

des actifs financiers.............................................. 212

Critique des procédures existantes

pour évaluer les politiques publiques.................. 217

Le Bêta socioéconomique......................................... 221

Le Bêta climatique et le coût social du carbone....... 225

Évaluer le capital naturel.......................................... 232

Le principe de précaution et la valeur d’option

pour retarder les actes irréversibles..................... 235

Résumé..................................................................... 243

Conclusion......................................................... 247

Appendice technique.......................................... 255

Index.................................................................. 259

Bibliographie...................................................... 269

Public : Tous publics








contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook