Proposé par

En collaboration avec

Mondialisation Et National-populisme : La Nouvelle Grande Transformation



couverture livre
Posteface de Gaël Giraud

Zacharie Arnaud (autres ouvrages et documents)

Arnaud Zacharie est secrétaire général du Centre national de coopération au développement. Il est également maître de conférences à l’Université libre de Bruxelles (ULB) et à l’Université de Liège (ULiège), ainsi que professeur aux Hautes Ecoles de Bruxelles (HEFF et HE2B) et de Liège (HELMo). Docteur en Sciences politiques et sociales, il est également détenteur d’un Master en études européennes pluridisciplinaires, d’un Diplôme d’études approfondies en Relations internationales et d’une licence en Arts et Sciences de la Communication. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la mondialisation, dont Le nouveau désordre international et les raisons d’en sortir (2005), Mondialisation : qui gagne et qui perd (2013) et Le décentrage du monde (avec Sophie Wintgens, 2018).


Editeur : Editions le bord de l'eau
Isbn : 9782356876812
Nombre de pages : 384
Prix : 27 €
Parution : décembre 2019

Présentation éditeur :

Le repli national-populiste, qui se nourrit du ressentiment des « perdants de la mondialisation », bouleverse les systèmes politiques des démocraties occidentales. Alors que la crise de la « première mondialisation » (1870-1914) avait engendré la montée des totalitarismes et la « grande transformation » des années 1930, la crise de la mondialisation actuelle débouche sur une réaction identitaire qui met en péril le multilatéralisme, la démocratie libérale et le vivre-ensemble.

En retraduisant les enjeux économiques en clivages identitaires, le discours national-populiste remet en cause les valeurs progressistes, sans proposer d’alternative crédible aux dérives de la mondialisation néolibérale. La « société fermée » promue par les Trump, Salvini, Le Pen, Orban et autres De Wever n’est pas moins inégalitaire et insoutenable que la « société ouverte » néolibérale.

Après avoir retracé l’histoire des mondialisations, cet ouvrage analyse les dérives de la mondialisation néolibérale, les caractéristiques du repli national-populiste et la « nouvelle grande transformation » qu’il provoque, avant de proposer des alternatives pour une société ouverte, juste et durable.

Public : Tous publics








contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook