Proposé par

En collaboration avec

Secoue-toi-Bretagne ! - Essai sur les enjeux de l'économie régionale



couverture livreCollectif (autres ouvrages et documents)



Editeur : Éditions Apogée
Isbn : 978-2-84398-430-3
Nombre de pages : 174
Prix : 18 €
Parution : avril 2013
Essai

Présentation éditeur :

La situation économique de la région Bretagne ne serait aujourd’hui pas si mauvaise que cela : première région française en production animale, ressources marines et industries agroalimentaires, troisième en technologies de l’information et de la communication et technologies vertes (greentech). Nous avons un niveau d’éducation élevé, quatre universités, un solde migratoire positif. Tout va donc pour le mieux.
C’est du moins ce que certains aimeraient croire. Penser que notre économie va évoluer comme elle l’a fait globalement depuis quarante ans, est-ce un scénario crédible ? Que nous enseigne la crise actuelle ? Une faiblesse de vision prospective et de stratégie au-delà du court terme ne risque-t-elle pas de ramener la Bretagne à la dramatique situation d’où, aiguillonnée par le CELIB, elle avait réussi à s’extraire il y a un demi-siècle ? Considérer que l’horloge est remontée et fonctionne d’elle-même, n’est-ce pas ainsi que le philosophe Hegel a défini la nullité politique ? Issus d’horizons divers, les auteurs proposent plusieurs pistes, pour un nouveau souffle dans l’économie régionale

Biographie du collectif d'auteurs : Jacques D de Certaines, docteur ès sciences physiques, docteur en biologie et docteur en sociologie de la science, a été chef du département de biologie au centre régional de lutte contre le cancer et directeur d’un laboratoire à l’université de Rennes. Ancien adjoint au maire de Rennes, ancien membre du conseil économique et social et ancien président de l’incubateur régional Emergys, il est président honoraire de la technopole Rennes-Atalante.
Jean-Louis Coatrieux, docteur ès sciences, a fait sa carrière de chercheur à l’université de Rennes 1 et à l’INSERM où il est directeur de recherche émérite. Pour ses travaux en traitement du signal, de l’image et en modélisation de systèmes complexes, à l’interface avec la médecine, il a obtenu plusieurs prix de la société IEEE. Il a aussi été conseiller au ministère de la Recherche pour les technologies pour la santé.
Il est membre expert du CCRDT de Bretagne. Jean-Pierre Coudreuse, diplômé de de l’école polytechnique et de l’école nationale supérieure des télécommunications, il a été le chef du département réseaux numériques à haut débit ATM du Centre national d’études des télécommunications de Lannion. Il a été directeur du laboratoire de recherche Mitsubishi Electric ITE à Rennes. Il est membre de l’Académie des technologies depuis 2002.
André Lespagnol, docteur ès lettres (histoire moderne), a été président de l’université de Rennes 2, recteur des académies de Reims puis de Créteil, membre du conseil économique et social et vice-président du conseil régional de Bretagne.

Sommaire :

Définition des principaux sigles
Introduction

I. Les enjeux de l’économie bretonne de demain

II. D’où venons-nous ? Esquisse d’une trajectoire économique de la Bretagne

III. Cultiver le savoir   
Valoriser la matière grise   
Recherche et innovation   
La culture scientifique, technique et industrielle (CSTI) : un outil de développement économique ?   

IV. Faire bouger l’existant… à partir de nos bioressources   
L’agriculture   
Les ressources marines   
Et des industries agroalimentaires (IAA) capables de créer de la valeur ajoutée ?   

V.  Faire bouger l’existant… dans la compétition internationale   
L’automobile   
La navale   
Les technologies de l’information et de la communication (TIC)   

VI. Ouvrir des voies nouvelles
par les biotech, écotech et nanotech ?   
Biotechnologie   
Écotechnologie   
Nanotechnologie   
Quelle stratégie pour sortir de l’impasse sociétale à propos des technologies en émergence ?   

VII. Ouvrir des voies nouvelles en habitat, mobilité et énergie   
Habitat   
Mobilité   
Énergie   

VIII. Quelles frontières pour l’économie ?   


En guise de conclusion… en attendant des actions !

Public : Tous publics








contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook