Proposé par

En collaboration avec

La crise des dettes souveraines




Collection Repères N°601

Brender Anton (autres ouvrages et documents)

Anton Brender est professeur associé à l’université Paris-Dauphine. Il a publié dans la collection « Repères »La France face aux marchés financiers (2004) et La France face à la mondialisation (4e éd., 2004). Économiste chez Candriam Investors Group, il a également publié avec Florence Pisani, chez Economica Les Marchés de la croissance (2001) et La nouvelle économie américaine (2004) ; enfin à La Découverte Les déséquilibres financiers internationnaux (2007).

Pisani Florence (autres ouvrages et documents)

Florence Pisani est économiste chez Candriam Investors Group. Elle a publié, avec Anton Brender, chez Economica Les Marchés et la croissance (2001), La Nouvelle Économie américaine (2004) ; et dans la collection "Repères"Les déséquilibres financiers internationaux, 2007.

Gagna Emile (autres ouvrages et documents)

Emile Gagna est diplômé de l' Ensae et de l'université de Paris-Dauphine.


Editeur : Éditions La Découverte
Isbn : 9782707177643
Nombre de pages : 126
Prix : 10 €
Parution : novembre 2013
Essai

Présentation éditeur :

La crise de la finance globalisée a été lourde de conséquences pour les États des pays développés. Afin d'éviter un effondrement de l'activité, ils ont accepté, à la fin des années 2000, de laisser leurs déficits budgétaires se creuser, jetant ainsi les germes d'une autre crise, celle des dettes souveraines. S'ils ne veulent pas que leur solvabilité soit mise en doute, ils doivent maintenant enrayer la hausse du poids de leur dette. Mais ils ne peuvent le faire rapidement sans freiner dangereusement l'activité.
Face à ce dilemme, les gouvernements de la zone euro ont tenté un ajustement budgétaire rapide. L'activité a été asphyxiée, les équilibres sociaux ébranlés... et la hausse du poids des dettes publiques s'est souvent poursuivie. Les États-Unis n'ont pas commis la même erreur : leur effort budgétaire progressif a permis aux comportements de dépense privée de se normaliser et à la croissance de reprendre. Quant au Japon, il s'est dit, début 2013, prêt à maintenir un déficit public important pour sortir de la déflation. Presque partout, le poids des dettes publiques, déjà élevé, continue donc de monter. Il ne pourra le faire indéfiniment.
La crise des dettes souveraines n'a pas fini de faire parler d'elle...

 Table des matières

Introduction
I / Dette souveraine, dette privée
La nature particulière de la dette publique
L'État lève l'impôt - L'État bat monnaie - L'État a un pouvoir de contrainte
Les limites à l'endettement public
L'approche théorique - L'approche empirique
II / D'une crise à l'autre
Un choc déflationniste d'une violence extrême
La menace d'une chute libre de l'activité - Une stabilisation réussie
La nécessité de rééquilibrer les budgets des économies développées
Les économies développées en situation délicate - Des « stratégies de sortie » non coordonnées
Des implications dangereuses pour la croissance mondiale
Un monde « non ricardien » - Une croissance contrainte par le désendettement
III / Le piège japonais
Un endettement jusqu'ici « sans pleurs »
Le choc des années 1990 - Une dette publique aux mains des résidents
Une dynamique de la dette impossible à enrayer rapidement
Une transformation progressive des conditions de l'endettement public - Un rééquilibrage budgétaire risqué pour la croissance - Un effort toujours reporté ?
Un défi de plus en plus difficile à relever
Hausse du prélèvement fiscal... ou retour de l'inflation ?
IV / Le pari américain
Une décennie de creusement du déficit public
Une discipline budgétaire incertaine
Un délicat retour à l'équilibre
Rééquilibrer le budget... - ... en préservant (autant que possible) la croissance
Un risque calculé ?
La nécessité d'une réforme des programmes sociaux - Un équilibre du marché obligataire assuré par l'extérieur... - ou par la Réserve fédérale
V / Le drame européen
La vulnérabilité européenne
Une discipline budgétaire longtemps négligée - La divergence inattendue des comportements
financiers privés
Un engrenage infernal
D'une crise grecque... - ... à une crise de l'euro
Le retour de la contrainte extérieure
VI / Le système financier et monétaire international ébranlé
Système financier, actifs sans risque et activité
Comportements d'épargne, comportements de prise de risque - Titres sans risque, titres risqués
Une réduction de la capacité d'intermédiation financière internationale
La division internationale de la prise de risque - Le rôle central des banques européennes
Une menace pour la stabilité des changes
Vers une appréciation du change réel des économies émergentes ? - Un change euro/dollar en équilibre précaire
Conclusion
Repères bibliographiques.

Public : Licence, Master










contact

Touteconomie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon

diffuser

Partagez le site TECO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook