La dispute des économistes

Auteur(s) :


Raveaud Gilles (Maître de conférences en économie à l'Institut d’Études Européennes, à l’Université Paris VIII (AFEP))

Collection troisième culture
Editeur : Editions le bord de l'eau
Isbn : 978-2-35687-208-1
Nombre de pages : 100 pages.
Prix : 8.00€
Parution : janvier 2013
Public : tous publics Tous publics
Essai

Présentation éditeur

Chômage, dette, mondialisation, retraites, environnement. Comment se fait-il que les économistes se déchirent sur ces questions ? Eux qui se réclament de la « science économique », ne disposent-ils pas d’instruments leur permettant d’apporter des réponses à ces questions si pressantes ? La thèse de ce livre est que les économistes ne sont pas seulement limités par la complexité de la réalité ou par l’impossibilité de prévoir le futur.
En fait, si les débats entre économistes sont si âpres, c’est parce qu’ils se représentent différemment l’économie – parfois sans même s’en rendre compte. L’ouvrage retient quatre représentations ou visions de l’économie : l’économie comme marché, comme circuit, comme système de pouvoir, ou comme sous-ensemble de la nature et de la société. Connaître les fondements de la pensée économique c’est donc comprendre que la « réalité » économique ne se donne jamais immédiatement à voir, mais doit être saisie à travers divers modes de représentation.

Sommaire :

  • L'ECONOMIE COMME MARCHE
  • L'ECONOMIE COMME CIRCUIT
  • L'ECONOMIE, LIEU DE RAPPORTS DE FORCE
  • L'ECONOMIE DANS SON ENVIRONNEMENT NATUREL ET HUMAIN