Comprendre autrement les crises (vidéo disponible)

Conférence organisée le 09 nov 2017

Les crises persistent et durent sans que l'on assiste à une meilleure compréhension de celles-ci. L'approche standard continue de se focaliser sur le théorème du point fixe. Les approches hétérodoxes continuent, sans véritablement se renouveler, à défendre une vision eschatologique des crises; étonnamment, la succession des crises n'a pas favorisé l'éclosion d'une "nouvelle" pensée marxiste, où l'Histoire est perçue comme "totale" et productrice de ses propres théories. Dans ce paysage, la session "Comprendre autrement les crises" entend combler un manque et défendre une nouvelle approche cliométrique des crises. La session proposée entend illustrer comment les fondements théoriques du chaos et de l'analyse des systèmes complexes, enrichis d'applications économétriques dans un cadre non linéaire, doivent permettre de renouveler en profondeur nos analyses et compréhensions des crises dans l’histoire

Président de séance

Parent Antoine (Professeur des Universités en sciences économiques, Sciences Po Lyon)

Intervenants :

Bastidon Cécile (Maître de Conférences à l’Université de Toulon (Laboratoire d’Economie Appliquée au Développement))
Jensen Pablo (chercheur CNRS au Laboratoire de Physique de l’ENS de Lyon et à l’Institut des Systèmes Complexes)
Magris Francesco (Professeur d’Economie à L’Université François-Rabelais de Tours )
Kirman Alan P. (Professeur émerite de Sciences Economiques à l'Université d'Aix-Marseille)

Vidéo de la conférence :

Intervenants : Antoine Parent (Professeur des Universités en sciences économiques, Sciences Po Lyon); Cécile Bastidon (Maître de Conférences à l’Université de Toulon Laboratoire d’Economie Appliquée au Développement); Pablo Jensen (Chercheur CNRS au Laboratoire de Physique de l’ENS de Lyon et à l’Institut des Systèmes Complexes) Alan P. Kirman (Professeur Émérite de Sciences Economiques à Aix Marseille Université et Directeur d’Etudes à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales à Paris et est membre de l’Institut Universitaire de France); Francesco Magris (Professeur d’Economie à L’Université François-Rabelais de Tours)