Encastrer l'économie dans l'écologie ? (Vidéo disponible)

Conférence organisée le 04 nov 2021

L’économie telle qu’elle fonctionne fait exploser le budget carbone (CO2 pouvant encore être émis compte tenu de tout ce qui a déjà été émis), celui qui nous permettrait de rester sous les + 1,5° sera épuisé d’ici 10 à 15 ans. Nous sommes entrés depuis la fin de l’après guerre dans l’ère de l’Anthropocène, une nouvelle ère géologique caractérisée par l’impact de plus en plus déterminant des activités humaines sur les grands équilibres de la biosphère et une pression considérable sur les ressources naturelles. La prise en compte des interactions humains/nature/environnement oblige à repenser les cadres dans lesquels les sciences économiques se sont développées et à intégrer dans les analyses économiques des savoirs pluridisciplinaires issus des sciences du climat, de la biologie, de la chimie, de la géographie, de la physique, de l’épidémiologie…Malgré cette urgence environnementale force est de constater que les économistes n’en font pas un thème central de leurs recherches. Comment l’expliquer ? quels sont les freins à cette prise en compte par les sciences économiques des enjeux de l’Anthropocène ?


Pour préparer cette conférence, Alain Grandjean vous propose sur son blog un article proposant un «Programme d’action climat pour les présidentielles 2022» réalisé avec la physicienne Farah Hariri (https://alaingrandjean.fr/2021/09/03/programme-action-climat-presidentielles-2022/), et publié préalablement par la revue Alternatives économiques (https://www.alternatives-economiques.fr/un-plan-climat-prochain-quinquennat/00100024).

Vous pouvez également visiter le site «The Other Economy» (https://theothereconomy.com/fr/modules/economie-ressources-naturelles-et-pollutions/), une plateforme pédagogique et engagée rassemblant connaissances et propositions sur les interactions entre économie, écologie et société, qu’il vient de lancer avec Marion Cohen.


Documents proposés par Étienne Espagne

Le rapport spécial COP26 du projet GEMMES Vietnam sur « Le changement climatique au Vietnam, impacts et adaptation », édité par Etienne Espagne, a été remis par le Directeur Général de l’AFD au ministre de l’environnement du Vietnam au premier jour de la COP26 à Glasgow.
Vous pouvez le télécharger ici : https://www.afd.fr/en/ressources/gemmes-vietnam-climate-change-impacts-and-adaptation
Et assister à sa première présentation publique en webinaire AFD ici : https://www.afd.fr/en/actualites/agenda/socio-economic-impacts-climate-change-vietnam

L’intégration de l’économie dans l’écologie passe par une analyse différenciée des expositions des pays à une transition bas carbone. Le cas des pays en développements et émergents face aux risques externes, fiscaux et sociaux d’une transition est analysé dans ce document de travail AFD : https://www.afd.fr/sites/afd/files/2021-10-12-02-41/developing-countries-macroeconomics-low-carbon-transition.pdf

Enfin le changement climatique ne saurait être séparé des dynamiques environnementales plus larges, et notamment de celles de la biodiversité. Alors que la négociation de COP15 biodiversité se déploie ces mois-ci en deux étapes, la Banque de France, l’AFD, la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité et la CDC Biodiversité ont construit ensemble une première évaluation de l’exposition au risque biodiversité du système financier français :
https://publications.banque-france.fr/un-printemps-silencieux-pour-le-systeme-financier-vers-une-estimation-des-risques-financiers-lies-la

Modérateur :

Viennot Mathilde (Cheffe de projet à France Stratégie)

Intervenants :

Dupré Mathilde (Co-directrice de l’Institut Veblen pour les réformes économiques)
Espagne Étienne (Economiste, Agence Française de Développement)
Giraud Gaël (Directeur de recherche au CNRS)
Grandjean Alain (Président de la Fondation Nicolas Hulot)
Pisani-Ferry Jean (Titulaire de la chaire Tommaso Padoa-Schioppa à l’Institut universitaire européen de Florence)

Vidéo de la conférence :

Cliquer sur le menu.

Introduction

Comment l'économie dialogue avec les autres disciplines

Une urgence

La présence de l'environnement dans l'économie

Les raisons de l'absence de dialogue

Les réponses de la macroéconomie

De nouveaux modèles macroéconomiques

Est-ce que les sciences économiques peuvent se dépasser

Quel paradigme ?

La place du secteur privé pour la transition

Est-ce que la formation des dirigeants est bonne ?

La place des études d'impact

Le rôle de la finance dans la biodiversité


Télécharger le fichier mp3 de la vidéo

Intervenants : Mathilde Dupré (Co-directrice de l’Institut Veblen pour les réformes économiques) ; Etienne Espagne (Economiste, Agence Française de Développement) ; Gaël Giraud (Directeur de recherches au CNRS) ; Alain Grandjean (Président de la Fondation Nicolas Hulot) ; Jean Pisani-Ferry (Titulaire de la chaire Tommaso Padoa-Schioppa à l’Institut universitaire européen de Florence) et Mathilde Viennot (France stratégie)