Instrument international

Terme employé également pour : Accord international, Charte, Convention internationale, Déclaration internationale, Recommandation internationale, Traité
Terme en anglais : International instruments
Voir aussi :
Concept enfant :
Concept parent :

Vidéo : Migrations : flux, insertion et croissance

Intervenants : Pascal Brice (Ancien Directeur général de l'OFPRA) ; Jean-Christophe Dumont (Chef de la Division des migrations internationales de l’OCDE) ; Shoshana Fine (chercheuse post doctorale au Centre de Recherches Internationales (CERI) de Sciences Po, Hugo Observatory - Université de Liège et German Institute for Global and Security Studies (GIGA)) ; El Mouhoub Mouhoud (Professeur de sciences économiques Paris Dauphine) et Yann Mens (Alternatives économiques)

Matinale de l'économie de l'Assemblée national 2019 : Mobiliser les acteurs et financer la transition

La transition écologique nécessite une mobilisation à différents niveaux : international, européen, national et local, dans les territoires. Comment assurer la cohérence et la complémentarité des stratégies globales et des initiatives locales ? La transition nécessite également que les acteurs publics et privés investissent massivement dans les projets verts. Suffit-il de donner un prix au carbone pour rentre rentables ces projets verts, ou a-t-on besoin d’instruments spécifiques ? Le secteur financier a-t-il un rôle à jouer dans la « décarbonation » des économies, et si oui lequel ?

Matinale de l'économie de l'Assemblée national 2016 : Table 2 : Peut-il y avoir une politique européenne d'accueil des réfugiés ?

Les migrations liées aux demandes d'asile provoquées par les chocs et les conflits de guerre (Syrie par exemple) constituent un défi majeur pour la communauté internationale et singulièrement pour l'Union Européenne. L'arrivée de près de 1,5 millions de réfugiés dans les pays de l'OCDE dont 1,3 Millions en Europe au cours de l’année 2015 met l'Union Européenne et les Etats membres face à leurs responsabilités.

Vidéo : La COP 21, 1 an après ?

Intervenants : Lucas Bretschger (President of the European Association of Environmental and Resource Economists (EAERE)) ; Roger Guesnerie (Professeur au Collège de France et Président de l'Ecole d'économie de Paris) ; Claude Henry (Professeur à l’université Columbia (New York) et président du conseil scientifique de l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri, Sciences Po Paris))  et Katheline Schubert (Professeur d'économie, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

vidéo

Intervenants : Intervenants : Vincent Aussilloux (Directeur du Département Economie finances de France Stratégie), Gérard-François Dumont (Professeur à l’Université de Paris-Sorbonne), Jean-Christophe Dumont (Chef de la Division des migrations internationales de l’OCDE), Daniel Mirza (Professeur de Sciences économiques (Université de Tours)) et Dominique Rousset (France Culture)

La COP 21, 1 an après ?

Les accords de Paris ont permis de fixer des objectifs mondiaux qui seront mis en oeuvre par des contributions nationales plus ou moins importantes selon les pays. Toutefois, l'accord ne fixe ni un prix mondial unique ni un niveau optimal d'émissions pour le carbonne, comme cela est suggéré par les principes de l'économie de l'environnement pour une politique efficace et équitable.