Regards croisés sur les ressources naturelles dans la transition sociétale et écologique en France

Conférence organisée le 16 nov 2013

Le débat est construit aux interfaces de trois disciplines, l’économie, le droit et les sciences naturelles.
En tentant de définir le concept de « transition écologique « et de préciser la part des ressources dans ce processus, nous allons questionner les finalités des activités économiques et les modes de production et de consommation. Comme un préalable pour repenser la démocratie et le développement local par rapport à l’accès, la gestion et le ré-ajustement des ressources.
Les possibles trajectoires de la transition et ses mécanismes vont devoir être imaginés pour :
1. Préserver les fonctions et les services écosystémiques de la Terre (i.e. faire rentrer l’économie dans la biosphère) ;
2. Satisfaire aux nécessités / aux besoins vitaux (y compris sociaux) des humains ;
3. Permettre de construire un projet politique cohérent pour l’ensemble des secteurs d’activité et pour l’ensemble de la société (dépasser la monopolisation du débat par la seule transition énergétique, cf Alternatives économiques 328, p14).

Intervenants :

Malwe Claire (Collegium de Lyon et programme ERC « Lascaux », Nantes)
Fernandez Fernandez Edgar (Juriste spécialisé en droit de l’environnement, consultant et chercheur associé de l’Institut Ouest)
Kalinowski Wojtek (co-directeur de l’Institut Veblen pour les réformes économiques)
Negrutiu Ioan (Professeur ENS de Lyon, directeur Institut Michel Serres)
Ayong Le Kama Alain (Professeur de sciences économiques (Université de Paris Ouest - Nanterre La Défense) Président de la French Association of Environmental and Resource Economists)
Salles Jean-Michel (Directeur de recherche CNRS, UMR LAMETA, INRA-SupAgro, Montpellier)

Vidéo de la conférence :