Comptabilité nationale

Terme employé également pour : Comptabilité économique et sociale
Terme en anglais : National accounting
Voir aussi :
Concept enfant :

MOOC c'est quoi l'éco : Semaine 2 Les indicateurs pour décrire la situation d'une économie (Pascal Oger)

On vient de voir avec l'exemple de la situation de la France que nous utilisons de nombreuses notions économiques. On entend parler régulièrement de croissance, d'inflation, de chômage, de déficit du commerce extérieur, comment mesure-t-on ces grandeurs ? C'est le travail des statisticiens. En France le principal organisme public qui produit les statistiques s'appelle l'INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques).

L'investissement des entreprises françaises est-il efficace ?

Document de travail de France Stratégie et de La fabrique de l'industrie disponible sur le site de France Stratégie contient notamment l'étude présentée lors de de cette conférence.

Résumé : "L'économie française, depuis plusieurs décennies, n'est pas aussi performante en matière de compétitivité que les autres pays européens comparables. Pourtant, l'effort d’investissement des entreprises françaises n’est en général pas plus faible mais bien au contraire plutôt supérieur. Analyse de cet apparent paradoxe." [France Stratégie]

Vidéo 1 / 3

Intervenants : Didier Blanchet (Responsable du département des Etudes Economiques d'Ensemble (INSEE)), François Bourguignon (Directeur de l'Ecole d'économie de Paris), Roger Guesnerie (Professeur de Sciences économiques), Laurence Rioux (Chercheur au Centre de Recherches en Economie et Statistique) et Serge Marti (Vice-président de l'Association des journalistes économiques et financiers)

Note de veille du CAS: pouvoir d'achat perçu et pouvoir d'achat mesuré: comment expliquer le décalage?

Dans la note de veille du Centre d'Analyse Stratégique n°14 de juin 2006, trois arguments principaux sont avancés pour expliquer le décalage entre pouvoir d'achat perçu et pouvoir d'achat mesuré. Premièrement, la mesure de référence est le pouvoir d'achat agrégé des ménages et non le pouvoir d'achat par ménage. Deuxièmement, l'impression d'une dégradation du pouvoir d'achat résulte de l'augmentation du prix et du périmètre de ce que l'on appelle les "consommations contraintes". Troisièmement, le décalage provient de la correction de l'effet "qualité" attribué à certains produits.