Dette extérieure

Terme employé également pour : Crise de la dette, Endettement
Terme en anglais : External debt
Voir aussi :
Concept enfant :
Concept parent :

Les banques ont-elles pris le pouvoir? (cycle UO 2011-12)

Par Jean-François Goux

Présentation des acteurs et des institutions : banques, banque centrale, régulateurs, marchés (interbancaire, monétaire, financier), autorités prudentielles et de contrôle. Typologie des systèmes financiers : market based / bank based. Histoire de la déréglementation : l'apparition des conglomérats financiers. Derrière le marché ... les banques.

Conférence du cycle UO-2011-12 :  Monnaie, banque, finance : où en est-on après la crise ?

vidéo

Intervenants : Patrick Artus (Chef économiste de Natixis et membre du Comité Exécutif, Professeur-associé d'économie à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) ; Flora Bellone (Professeur d’économie à l’Université Côte d’Azur (UCA)) ; Bruno Cabrillac (Directeur général adjoint des études et des relations internationales, Banque de France) ; Guillaume Duval (Alternatives Economiques)

vidéo

Intervenants : Agnès Bénassy-Quéré (Professeure, Ecole d'économie de Paris, Université Paris 1, et Présidente-déléguée du Conseil d'analyse économique) ; Pierre Beynet (Chef de Division au département des Affaires Economiques de l’OCDE) ; Selma Mahfouz (Directrice de la DARES du Ministère du Travail) ; Pierre Alain Muet (Economiste et ancien Député de Lyon) ; Jean-Marc Vittori (Les Echos)

Peut-on prévoir, donc peut-être éviter les crises financières ?

Les évolutions économiques marquantes se font, surtout depuis les années 1990, non de manière continue mais dans des crises financières de natures diverses :
- explosions de bulles spéculatives sur les prix des actifs (actions en 1997, 2000 ; immobilier et actifs complexes liés à l’immobilier en 2007-2008) ; ces explosions de bulles conduisent à la révélation de l’excès d’endettement, d’où le basculement dans une dynamique de désendettement ;

Vidéo 1 - 3

Intervenants : Tito Boeri (Professeur de Sciences Economiques), François Bourguignon (Directeur de l'Ecole d'économie de Paris), Daniel Cohen (Professeur de Sciences économiques à l'ENS (Entretien Vidéo)), Roger Guesnerie (Professeur de Sciences économiques) et Thierry Verdier (Directeur scientifique de PSE)

Démons de la crise ou démons de la mondialisation

Maintenant que "le pire de la crise est passé", où va-t-on ? Les causes de la crise sont diverses (bulle immobilière aux Etats-Unis, défaillance de régulation financière, déséquilibres mondiaux,...), mais sa caractéristique principale semble avoir été sa vitesse de propagation dans le monde. Les réponses à la crise ont été en partie tirées des leçons des années 1930, mais François Bourguignon montre ici que l'organisation actuelle de l'économie mondiale appelle une réponse principale pour l'avenir : l'amélioration de la gouvernance mondiale.