Peut-on évaluer la biodiversité ? (vidéo disponible)

Conférence organisée le 11 nov 2011

La Biodiversité, de quoi s’agit-il en fait ? Est-elle essentiellement biologique, n’est-elle pas aussi génétique, marine, etc. ? Doit-on la considérer comme ordinaire, ou plutôt extraordinaire et quelles en sont les implications en terme de mesure ? Peut-on admettre, comme le font en général les économistes, qu’elle peut se réduire à l’ensemble des services écosystémiques, ou encore plus trivialement au capital naturel, qu’elle offre ?

Par ailleurs, pourquoi existe-t-il une telle différence, tant dans la perception que dans le poids politique et, par la même, dans les budgets de recherche, entre la Biodiversité et le Changement climatique. Les deux ont pourtant été consacrés comme étant les deux enjeux majeurs de développement durable lors de la même conférence internationale, celle de Rio en 1992 ; ces deux enjeux font par conséquent l’objet d’une convention internationale. Cette différence est-elle due à l’apparente complexité de la Biodiversité, à la difficulté que l’on a à l’évaluer, la facilité à mesurer pouvant permettre une prise de décision plus simple, plus efficace ?

Au-delà de cette complexité, de cette difficulté à évaluer, que proposent les économistes, qu’est-ce qui est fait en termes de recherche sur ces problématiques ? Quelles solutions sont prônées, quelles sont les grandes tendances qui émergent ? De la même manière, du point de vue de l’incubation, de l’entraînement, de la facilitation, de la mise en œuvre d’incitations et de la prise de décisions, quelles initiatives sont aujourd’hui prises par les autorités publiques locales, nationales, européennes et internationales, par les acteurs privés, les entreprises notamment et par les acteurs de la société civile ?

Enfin après cette rétrospective, comment peut-on construire une analyse prospective de la Biodiversité, quel peut-être son avenir à court et moyen termes ? Sa complexité, les difficultés à l’évaluer vont-elles conduire à n’e retenir qu’une acception partielle, réduite à ce que l’on peut mesurer, ou, de fait, à la condamner ? Y a-t-il une issue pour la prise en compte réelle des questions de Biodiversité dans l’agenda politique ?

Toutes ces questions, et bien d’autres encore, malheureusement sans réponse définitive aujourd'hui, démontrent l'intérêt de faire le point sur cette question cruciale de la mesure de la Biodiversité et de son importance en tant qu’enjeu majeur du développement durable.

Intervenants :

Lefevre Clément (Senior manager (PricewaterhouseCoopers))
Ayong Le Kama Alain (Professeur de sciences économiques (Université de Paris Ouest - Nanterre La Défense) Président de la French Association of Environmental and Resource Economists)
Maurel Françoise (Chef du Service Economie, Evaluation et Intégration du Développement Durable Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement)
Piermont Laurent (Président de CDC biodiversité)
Karsenty Alain (Chercheur Cirad)
Rotillon Gilles (Professeur émérite de Sciences économiques (Université Paris Ouest Nanterre La Défense))

Vidéo de la conférence :

Vidéo de la conférence

Intervenants (Fonctions à date de la conférence) :
intervenants : Alain Ayong Le Kama (Professeur de Sciences Economiques (Université de Lille 1) ; Alain Karsenty (Chercheur Cirad) ; Clément Lefevre (Senior manager PricewaterhouseCoopers) ; Christine lagarenne (Sous-directrice de l'économie des ressources naturelles et des risques au service de l'économie et de l'évaluation du Commissariat Général auDéveloppement Durable,Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et dulogement) ; Laurent Piermont (PDG de la société forestière de la CDC) ; Gilles Rotillon (Professeur émérite de Sciences économiques (Université Paris Ouest Nanterre La Défense); Elen Lemaître-Curri (Chef de bureau des biens publics globaux dans la Sous-direction de l'économie des ressources naturelles et des risques
Service de l'économie et de l'évaluation du Commissariat Général au Développement Durable, Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement )



Intervenants (Fonctions à date de la conférence) :
Conférence Jéco 2011 intervenants : Alain Ayong Le Kama (Professeur de Sciences Economiques (Université de Lille 1) ; Alain Karsenty (Chercheur Cirad) ; Clément Lefevre (Senior manager PricewaterhouseCoopers) ; Christine lagarenne (Sous-directrice de l'économie des ressources naturelles et des risques au service de l'économie et de l'évaluation du Commissariat Général auDéveloppement Durable,Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et dulogement) ; Laurent Piermont (PDG de la société forestière de la CDC) ; Gilles Rotillon (Professeur émérite de Sciences économiques (Université Paris Ouest Nanterre La Défense); Elen Lemaître-Curri (Chef de bureau des biens publics globaux dans la Sous-direction de l'économie des ressources naturelles et des risques Service de l'économie et de l'évaluation du Commissariat Général au Développement Durable, Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement )



Les documents associés à la conférence

Présentation sur la biodiversité et de  l'éctivité de CDC biodiversité



De document présente la prise encompte de la biodiversité dans les entreprises aujourdhui.

 




Présentation de la notion de biodiversité



Présentation du thème par Françoise Maurel du Commissariat général au développement durable Service économie, évaluation et intégration du développement durable