Politique fiscale

Terme employé également pour : Politique de taxation
Terme en anglais : Fiscal policy
Voir aussi :
Concept enfant :
Concept parent :

matinale de l'économie de l'Assemblée Nationale 2014 : Réduire la dépense publique sans freiner la croissance 1

Avec :
* Experts et personnalités qualifiées :
Patrick ARTUS, Directeur de la Recherche et des Etudes de Natixis
Selma MAHFOUZ, Commissaire générale adjointe à la stratégie et à la prospective
Jean-Claude MAILLY, Secrétaire général de Force ouvrière
* Députés :
Valérie RABAULT, Rapporteure générale du budget à l'Assemblée nationale
Henri GUAINO, député des Yvelines
* Modérateur : Jean-Marc VITTORI, Les Echos

Matinale de l'économie de l'Assemblée nationale 2015 : Une société plus juste avec une économie plus forte : comment faire ?

Si les effets de ruissellement des revenus des plus riches vers le reste de la société à travers la consommation et l’investissement est des plus incertains, il faut s’interroger sur les orientations à donner aux politiques publiques afin de contrer l’aggravation des inégalités de revenu. Peut-on se contenter de programmes de lutte contre la pauvreté et du système redistributif en place? Faut-il repenser l'Etat-Providence, engager une réforme fiscale de grande ampleur?

Matinale de l'économie de l'Assemblée nationale 2015 : Quand le creusement des inégalités pèse sur la croissance

On assiste depuis trente ans à un accroissement des inégalités de revenu à l’intérieur des pays de l’OCDE comme dans les pays émergents. L’OCDE comme le FMI et la Banque mondiale s’accordent à dire aujourd’hui que les inégalités nuisent à la croissance. On sait que les inégalités peuvent affaiblir les valeurs sociales que sont la confiance ou la solidarité, fragiliser la démocratie, accroître la pauvreté et l'exclusion.

Nocturne de l’économie - Université Paris Nanterre 2017 : La fin de la globalisation financière ?

La crise financière de 2007-08, partie d’un petit segment du marché du crédit américain a rapidement ébranlé la finance mondiale. La crise des dettes souveraines en Europe et la fragmentation financière qui l’a accompagnée est une crise de la globalisation financière. Pour autant les défis du financement de la transition énergétique et ceux de la stabilité financière, qui sont des biens publics globaux, s’affranchissant des frontières et ne peuvent aujourd’hui être relevés qu’à un niveau global et transnational.

De Freakonomics à la neuroéconomie (cycle UO 2010-11)

Par Marie Claire Villeval (Gate)

Directrice du GATE Lyon St Etienne (Groupe d’Analyse et de Théorie Economique)
Directrice de Recherche - CNRS
IZA (Institute for Labor Studies) Research Fellow, Bonn, Allemagne
CCP (Center for Corporate Performance) Research Associate, Aarhus, Danemark

Présidente de l'Association Française de Sciences Economiques (AFSE)
Présidente de l'Association française d'Economie Expérimentale (ASFEE)
Vice-Présidente du comité scientifique des JECO