Nocturne de l'économie 2014 : L’économie du bonheur

Conférence organisée par les Journées de l’économie et la Confluence des Savoirs, dans le cadre de son cycle de conférences 2014-2015

Présentation :

La croissance et l’utilité économique conduisent-elles au bien-être et au bonheur? Comment peut-on mesurer objectivement le «bien-être subjectif» ? Comment la perception du bonheur varie-t-elle en fonction de l’âge, du sexe, du revenu, de la situation familiale, du pays dans lequel on vit? Les choix économiques conduisent-ils à l’accroissement personnel et collectif du bonheur? Cette conférence, organisée présentera les recherches qui sont menées sur ces sujets au niveau national et international, et les extraits d’un travail théâtral en cours de création.

Conférencière : Claudia SENIK

Claudia Senik, agrégée de sciences sociales et en sciences économiques, est professeur à l’université Paris Sorbonne, et à l’École d’économie de Paris et membre de l’Institut Universitaire de France et de l’IZA (Institut international de l’étude du travail à Bonn). Spécialiste de l’économie du bonheur, elle publie régulièrement dans les revues françaises et internationales.

Compagnie CASSANDRE

La compagnie Cassandre mène depuis plusieurs années une recherche autour de comédies documentées ; des spectacles de théâtre dont le texte prend appui sur des travaux de chercheurs en sciences humaines et sociales. Ainsi la première création TINA (There Is No Alternative) partait de travaux d’économistes et racontait la crise, à partir des subprimes. Avec Sylvain Ferlay (guitariste) et Sébastien Valignat (comédien et metteur en scène).

Nocturne de l'économie 2014 : L’économie du bonheur - Vidéo

Une conférence organisée avec "la Confluence des Savoirs" avec Claudia SENIK, Professeur de sciences économiques, membre de l’Institut Universitaire de France et de l’IZA (Institut international de l’étude du travail à Bonn) et, la Compagnie théâtrale "CASSANDRE", pour la partie artistique.

Vidéo_chapitrée


Télécharger le fichier mp3 de la conférence