vidéo

Intervenants :  Jean-Claude Trichet (Ancien Président de la BCE, Président du Conseil d'administration de l'Institut Bruegel et Président du Groupe des Trente),  Agnès Bénassy-Quéré (Professeur, Ecole d'économie de Paris, Université Paris 1, et Présidente-déléguée du Conseil d'analyse économique),  Franck Portier (Professeur d'Économie, Université Toulouse I),  Xavier Ragot (Chercheur CNRS, Président de l’OFCE (Observatoire Français des Conjonctures Economiques, Centre de recherche en économie de Sciences Po)),  Natacha Valla, François Velde (Economiste, banque de Réserve Fédérale de Chicag

Les banques centrales dans la tempête,

"Le CEPREMAP publie en janvier 2012 un nouvel opuscule de Xavier Ragot, professeur associé à l'École d'économie de Paris et chercheur au CNRS, intitulé Les banques centrales dans la tempête. Pour un nouveau mandat de stabilité financière. Cet opuscule explique comment les politiques monétaires accommodantes des banques centrales, et leur trop grande confiance dans l'évaluation des risques par les acteurs financiers, ont contribué à accentuer les déséquilibres financiers avant 2007.

La globalisation financière en question

Dans ce texte produit pour une journée de réflexion sur la crise actuelle organisée par le centre de recherche en économie de Sciences Po (l'OFCE) le 12 février 2009, Anton Brender et Florence Pisani tirent les mêmes leçons aux niveaux micro-économique et macro-économique: il faut mettre en place un système de surveillance de la stabilité financière et assurer une plus grande coopération entre les Etats.  

Article paru dans Challenges: L'ère Greenspan: un mélange de pragmatisme et d'ultra-libéralisme

Dans cet article publié dans le magazine Challenges en septembre 2007, Anton Brender fait le bilan de la présidence d'Alan Greenspan, qui a été à la tête de la Réserve Fédérale Américaine de 1987 à 2006. Il montre qu'Alan Greenspan a fait usage d'un mélange de pragmatisme et d'idéologie ultra-libérale et il s'interroge sur la responsabilité de la FED dans la crise actuelle.

Quelles réformes pour limiter l'instabilité financière?

Cet article sera diffusé par "La Revue d'Economie Financière" dans le numéro de printemps 2009
Olivier Klein souligne la nécessité de mettre en oeuvre de nouvelles réformes pour limiter l'instabilité financière actuelle. Il dégage les causes endogènes et exogènes de cette instabilité et propose des pistes pour les résoudre. Il passe au crible différentes questions lourdes d'enjeu: celle des normes comptables et prudentielles, des agences de notations, mais aussi de la politique monétaire et de la supervision, de la titrisation et des déséquilibres macroéconomiques. 

Comment répondre à la crise après le sommet du G20?

André Cartapanis s'interroge sur le projet de régulation financière internationale adopté lors du sommet du G20 le 15 novembre 2008. Il montre en quoi la feuille de route issue de ce sommet s'éloigne des options libérales définies dans la décennie précédente mais il met en doute sa capacité à vraiment fonder une nouvelle architecture internationale. Il dégage les lignes de force pertinentes du projet tout en montrant qu'il reste à repenser la gouvernance financière internationale.