Salaire minimum

Terme en anglais : Minimum wage
Voir aussi :
Concept parent :

vidéo

Intervenants : Gilbert Cette (Adjoint au Directeur général des Études et de Relations internationales à la Banque de France et professeur associé à l'Université d'Aix-Marseille) ; Christine Erhel (Professeure d'économie au CNAM, directrice du Centre d'Etudes de l'Emploi et du Travail) ; Jérôme Gautié (Professeur de sciences économiques, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) ; Mathieu Plane (Économiste à l'OFCE) et Fanny Guinochet (L'Opinion)

Rapports annuels du groupe d'experts SMIC

Page du site du Trésor qui comporte l'ensemble des rapports du groupe d'experts SMIC :

"Conformément à la loi du 3 décembre 2008, le groupe d’experts indépendants nommé en mai 2013 livre son analyse annuelle du salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC) et son avis sur son évolution. Le rapport annuel est destiné à éclairer la Commission nationale de la négociation collective (CNNC) qui se réunit en décembre"

Le salaire minimum en France : Deux ou trois choses que l’on sait de lui

Diapositives présentées lors de  la conférence. Elles portent sur le smic en France. En partant du constat qu'un salaire minimum existe dans de nombreux pays on constate que pour la France il est élevé. G. Cette donne des raisons expliquant ce fait et les conséquences qu'il en résulte. La question qui peut être posées étant aujourd'hui est ce que le smic répond aux problématiques de pauvreté et de salariés pauvres.   

vidéo

Intervenants : Philippe Askenazy (Directeur de recherche au CNRS et membre du Conseil d’analyse économique),  Gilbert Cette (Professeur d'économie associé à la Faculté de Sciences économiques de l'Université d'Aix-Marseille), Andrea Garnero (Economiste à la Direction de l’Emploi, du Travail et des Affaires sociales de l’OCDE), Steffen Lehndorff (Economiste, Institut Arbeit und Qualifikation (IAQ) / Université de Duisburg-Essen, Allemagne) et Camille Dorival  (Alternatives Economiques)

vidéo

Intervenants : Intervenants : Bernard Gazier (Professeur émérite de sciences économiques à l'université Paris 1), Nicolas Jonas (Analyste politique à la direction de l’éducation de l’OCDE), Mathilde Lemoine (Directeur des Etudes économiques et de la Stratégie marchés (HSBC - France)), Stéphanie Paix (Président du directoire de la Caisse d’Epargne Rhône Alpe) et Thierry Fabre (Challenges)