Comment la mondialisation déplace les inégalités ?

Conférence organisée le 06 nov 2019

Il est souvent dit que la mondialisation augmente les inégalités en permettant aux riches de devenir plus riches et rend les pauvres plus pauvres. Cette vision n'est que partiellement correcte, mais elle surtout simpliste, incomplète et datée dans la mesure où le rapport entre mondialisation et inégalité est éminemment complexe et varie au cours du temps. Il est possible que la mondialisation ait augmenté les inégalités de niveau de vie au sein d'un grand nombre de pays, mais il se peut aussi qu'elle ait simplement déplacé une partie des inégalités qui existaient entre pays. Ce déplacement est-il le produit de la mondialisation ou d'autres forces qui lui sont liées, par exemple le changement technologique ? Va-t-il se prolonger ou est-il en voie de s'arrêter ? L'évolution est-elle la même pour d'autres dimensions de l'inégalité économique : les patrimoines, les salaires, la précarité, ou les disparités géographiques au sein des nations ? Ou l'inégalité se déplace-t-elle d'une dimension à lune autre ? Dans quelle mesure d'ailleurs la mondialisation n'est-elle pas elle-même en cours de mutation, voire, sous certains aspects, de se renverser si l'on en juge par la montée des protectionnismes ? Face à ces interrogations, se pose la question de la capacité manifestement changeante des politiques économiques à corriger ou prévenir ses conséquences inégalitaires et la volonté apparemment variable de les mettre en œuvre.
Tels sont les thèmes qui seront abordés par ce panel qui porte sur deux phénomènes majeurs de notre époque.

Modérateur :

Marti Serge (Président de l'AJEF, Ancien rédacteur-en-chef économique au Monde)

Intervenants :

Bourguignon François (chaire émérite à Paris School of Economics )
Giraud Pierre-Noël (Professeur d'économie à Mines ParisTech et à Paris Dauphine)
Milanovic Branko (Visiting presidential professor à la City University of New York)
Ghorra-Gobin Cynthia (Géographe, Directrice de recherche émérite CNRS-Creda et Professeur à l’Iheal (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3))

Vidéo de la conférence :