Quelle politique monétaire après la crise? (cycle UO 2011-12)

Par Jean-Paul Pollin
Professeur à l'université d'Orléans

Dans un premier temps on détaillera les points essentiels du consensus de politique monétaire avant la crise. A la veille de la crise on considérait que l'application de règles contingentes et en particulier du ciblage de l'inflation constituait une solution très satisfaisante, sinon optimale, qui avait permis d'obtenir d'excellents résultats (la Grande Modération). La crise est venue rebattre les cartes en rappelant que les Banques Centrales doivent également se préoccuper de stabilité financière, non seulement pour les résoudre mais aussi pour les prévenir. On se demandera alors quels sont les indicateurs et instruments que les Banques Centrales peuvent mobiliser pour répondre à cette autre mission. Les Banques centrales sont elles les seules institutions concernées par ce problème? Doive-t-elles avoir la responsabilité principale dans sa prise en charge? Y a-t-il besoin de coordonner la régulation macroéconomique traditionnelle (maîtrise de l'inflation et stabilisation de l'activité) avec les régulations micro et macroprudentielles ?

 

Conférence du cycle UO-2011-12 :  Monnaie, banque, finance : où en est-on après la crise ?



Vidéo_chapitrée


Télécharger le fichier mp3 de la conférence


Télécharger le fichier mp3 de la conférence



Les mots clés