Système juridique, levier de la croissance ou frein?

Conférence organisée le 09 nov 2011

Alors que les échanges commerciaux et les investissements directs se développent au niveau international, que les marchés sont de plus en plus globalisés, le droit semble une variable déterminante dans les décisions d'orientation des flux et de localisation des activités économiques. Il devient également un instrument, voire une arme, dans la stratégie des entreprises. Pour les pays en développement, s'inspirer de tel ou tel système juridique devient un enjeu économique.

Existe-t-il un système juridique plus favorable aux transactions économiques? Les droits nationaux sont-il en concurrence ? Leur diversité constitue-t-elle un coût de transaction, qui devrait être réduit grâce à une standardisation du droit, ou au contraire cette «jurisdiversité» est-elle un facteur d'efficacité économique ?

Les participants à la table-ronde tenteront d'apporter des réponses à toutes ces questions qui marquent l'irruption de l'effet du droit dans la science économique. Cet atelier confrontera diverses approches à ce problème qui a des conséquences directes sur les modes de gouvernance mondiale.

 

Intervenants :

Sumeire Philippe (Directeur juridique du Groupe SEB)
Menard Claude (Professeur de sciences économiques, Université de Paris (Panthéon-Sorbonne))
Du Marais Bertrand (Professeur de droit public (en détachement du Conseil d'Etat) )
Crettez Bertrand (Professeur de Sciences Economiques (Université Panthéon-Assas, Paris II))

Vidéo de la conférence :

Les documents associés à la conférence

ce document pose la question de comment organiser les relations entre autorités publiques et opérateurs privés pour assurer le développement des infrastructures critiques et le rôle du juridique.




Ce document porte sur les problèmes et conséquences de la concurence juridique entre les pays.




Cette présentation porte sur l'évolution du code civil et son role dans les échanges commerciaux ainsi que sur la croissance