Normes environnementales : leviers de la compétitivité ?

Conférence organisée le 13 oct 2015

Règles et normes sont un moyen de protéger l’environnement et la santé humaine. Leur impact sur la compétitivité industrielle n’est pas toujours facile à apprécier. D’un coté les entreprises subissent des coûts, liés par exemple à l’obligation de retraiter ou de faire retraiter certains déchets, à la taxation des rejets, aux frais de mise en conformité de leurs installations, au poids des obligations administratives. D’un autre coté, les exigences règlementaires les poussent à innover, à moderniser leurs procédés, à utiliser les ressources de manière plus efficiente, à valoriser les déchets ou la chaleur produite par leurs procédés. Parfois les innovations introduites pour répondre à la réglementation locale leur donnent un avantage compétitif. Le fait de respecter des normes exigeantes est aussi un atout commercial. Mais l’hétérogénéité des réglementations environnementales au niveau mondial est source de distorsion de concurrence. Une réglementation plus exigeante peut protéger les industriels sur leur marché intérieur (lorsqu’elles portent sur les caractéristiques du produit) et les pénaliser à l’export, surtout si le consommateur est indifférent aux conditions de production mais sensible au prix du produit.

A côté des règles, les normes volontaires sont un moyen pour les industriels d’intégrer des préoccupations environnementales et d’asseoir la confiance des consommateurs, des employés potentiels et des partenaires économiques pour in fine développer leurs marchés et en conquérir de nouveaux. La participation active des industriels aux processus d’élaboration des normes volontaires dans les domaines relatifs à l’environnement est au cœur d’enjeux de puissance commerciale et d’influence sur la scène internationale.

Cette table ronde reviendra ainsi sur le lien entre règles, normes environnementales et compétitivité industrielle et insistera sur l’importance pour les industriels de s’impliquer dans les processus de normalisation pour peser sur les marchés futurs liés au développement durable : éco-quartiers, villes durables, véhicule électrique…

Modérateur :

Vittori Jean-Marc (Editorialiste Les Echos)

Intervenants :

Ambec Stefan (Directeur de Recherche INRA à la Toulouse School of Economics )
Pomeau Laurent (Responsable du pôle Gestion, Etudes et Prospective AFNOR)
Derycke Marie-Claire (Responsable du service Energie et Environnement Industriel du site PSA Peugeot Citroën de Mulhouse)
Bourdu-Szwedek Emilie (Chef de projet à La Fabrique de l'industrie)

Vidéo de la conférence :

Les documents associés à la conférence

Diapositives présentées lors de la conférence, l'auteur presente l'effet des normes environnementales sur la compétitivité de l'entreprise. Une amélioration de cette dernière passe par la R/D




Diapositives présentées lors de la conférence expliquant en quoi l'utilisation de la norme 50001 permet de faire des gain de productivité (moindre utilisation de ressource énergétique)