L’économie française malade de ses institutions? (Vidéo disponible)

Conférence organisée le 15 nov 2013

L’état de santé de la démocratie française a de quoi inquiéter. Depuis plus de trente ans, les enquêtes internationales montrent que les français, plus souvent que les habitants des autres pays développés, se défient de leurs élus et de leurs pouvoirs publics. Cette défiance s’étend également au marché, aux entreprises, au dialogue social ou encore à l'école.

Quelles sont les causes de cette défiance des Français envers leurs institutions ? Quelles en sont les conséquences sur nos performances économiques, sur le bien-être de nos concitoyens et sur notre cohésion sociale? Comment rétablir la transparence de nos institutions et redonner une vitalité à notre démocratie économique et sociale ?

Modérateur :

Vittori Jean-Marc (Editorialiste Les Echos)

Intervenants :

Aghion Philippe (Professeur au Collège de France, Chaire «Institutions, Innovation, et Croissance»)
Algan Yann (Professeur d'économie à Sciences Po)
Hirsch Martin ( Directeur général de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris)
Gaymard Clara (Vice-Présidente GE International, Présidente et CEO de GE France, Présidente de l’AmCham France)
Méadel Juliette (Directrice Générale de Terra Nova)
Klein Olivier (Directeur général de la BRED Banque Populaire, professeur d’économie finance à HEC)

Vidéo de la conférence :

Intervenants : Philippe Aghion (Professeur de sciences économiques (Université d'Harvard)), Yann Algan (Professeur d'économie à Sciences Po), Clara Gaymard (Vice-Présidente GE International, Présidente et CEO de GE France, Présidente de l’AmCham France), Martin Hirsch (Président l’Agence du Service civique), Juliette Méadel (Directrice Générale de Terra Nova), Olivier Klein (Directeur général de la BRED Banque Populaire, professeur d’économie finance à HEC), Jean-Marc Vittori (Les Echos)




Les documents associés à la conférence

Texte proposé par Olivier Klein, Directeur Général de la Bred, professeur d’économie finance à HEC.
Vous pouvez également retrouver ce texte ainsi que d'autres réflexions sur le monde économique et financier sur le blog de l'auteur