Réforme des retraites, suite ou fin ? (vidéo disponible)

Conférence organisée le 10 nov 2010

Après la loi de 2003 et les réformes de 2007 (régimes spéciaux) et 2010 (bornes d’âges), le sujet des retraites va-t-il rester à l’agenda politique dans les dix ans qui viennent ? Quel pilotage sera nécessaire pour prendre en compte les à-coups conjoncturels, les erreurs de prévision et les éventuels changements démographiques ? Que penser des rôles du Conseil d’orientation des retraites et du Comité de pilotage des régimes de retraite ? Quels rendez-vous pendant cette période, sachant que leur calendrier n’a guère été respecté dans le passé ? Faudra-t-il envisager une réforme systémique, notamment de possibles introductions de dispositifs en points ou en comptes notionnels ? Y aura-t-il des remises en cause des réformes précédentes ? Quelle place les analyses économiques peuvent-elles avoir dans ces débats et décisions ?

Modérateur :

Lachèvre Cyrille (L'Opinion)

Intervenants :

Charpin Jean-Michel (Inspecteur général des finances )
Descacq Véronique (Secrétaire générale adjointe CFDT)
Hairault Jean-Olivier (Professeur de sciences économiques à l'Université Paris 1)
Libault Dominique (Directeur de la sécurité sociale)

Vidéo de la conférence :

Vidéo de la conférence

Intervenants (Fonctions à date de la conférence) :
Intervenants : Jean-Michel Charpin (Membre du Conseil d'orientation des retraites),  Véronique Descacq (Secrétaire nationale de la CFDT, chargée de la protection sociale et de l'économie), Jean-Olivier Hairault (Professeur de sciences économiques à l'Université Paris 1), Dominique Libault (Directeur de la sécurité sociale) et Cyrille Lachèvre (Le Figaro)



Intervenants (Fonctions à date de la conférence) :
Intervenants : Jean-Michel Charpin (Membre du Conseil d'orientation des retraites), Véronique Descacq (Secrétaire nationale de la CFDT, chargée de la protection sociale et de l'économie), Jean-Olivier Hairault (Professeur de sciences économiques à l'Université Paris 1), Dominique Libault (Directeur de la sécurité sociale) et Cyrille Lachèvre (Le Figaro)